Gilles Jacob étrille Harvey Weinstein

Gilles Jacob étrille Harvey Weinstein©DOMINIQUE JACOVIDES, BestImage

Hélène Demarly, publié le 23 mars

L'ancien président du Festival de Cannes s'en est pris à Harvey Weinstein, qu'il a rencontré à plusieurs reprises, sur le plateau de C à vous.

Invité de C à vous jeudi 22 mars 2018 pour faire la promotion de son livre "Dictionnaire amoureux du Festival de Cannes", Gilles Jacob a été interrogé sur Harvey Weinstein, accusé d'agressions et de harcèlement sexuel sur de nombreuses actrices. Il confie avoir lui-même fait les frais du producteur hollywoodien : "C'est une horreur absolue qui m'a persécuté, qui m'a fait tout sauf les choses sexuelles. À part ça, il m'a tout fait. Il était tellement harceleur qu'un beau jour je lui ai raccroché au nez en lui disant : 'Je ne prends pas votre film !'"

"Un personnage odieux"

Dans son livre sur le Festival de Cannes, dont il vient d'ailleurs d'être évincé du Conseil d'administration, il parle d'ailleurs d'Harvey Weinstein comme d'"un personnage odieux", "grossier", et explique : "Il y avait quelque chose dans son physique et dans ses manières qui me dégoûtait. Sa faille était qu'il se sentait à l'époque plus puissant que le Tout-Puissant." Il raconte également comment le producteur s'est un jour agenouillé devant lui au restaurant pour l'implorer de prendre son film à Cannes, sans succès.

Face à Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5, Gilles Jacob s'est en revanche montré moins sévère avec Woody Allen, accusé de viol par sa fille adoptive Dylan Farrow, qu'il compare à un "génial petit homme timide" et ajoute : "Il s'assied sur le bord du fauteuil, il parle très bas, (...). Il ne dit pas grand chose en réalité, il garde tout pour ses films mais il fait des chefs-d'oeuvre."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.