Gérard Lanvin et Olivier Marchal réunis dans une comédie

Gérard Lanvin et Olivier Marchal réunis dans une comédie©Nathalie Mazeas © 2019 SAME PLAYER - GAUMONT - MONTAUK FILMS - FRANCE 2 CINÉMA, DR

, publié le 2 mars

Gérard Lanvin et Olivier Marchal se partagent l'affiche de la nouvelle comédie de Philippe Guillard "Papi-Sitter", au cinéma le 4 mars 2020. À cette occasion, les deux acteurs ont répondu aux questions du Figaro, vendredi 28 février.

Dans "Papi-Sitter", Gérard Lanvin et Olivier Marchal incarnent deux grands-pères, chargés par leurs enfants respectifs Franck (Jean-François Cayrey) et Karine (Anne Girouard) d'aider leur petite-fille Camille (Camille Aguilar) à réviser son bac. L'un est un gendarme à la retraite, l'autre un ancien gérant de boîte de nuit. Contraints de vivre sous le même toit, la cohabitation s'annonce mouvementée...

"Olivier et moi, on aime la folie"

Si dans le film, tout les oppose, dans la vie les acteurs partagent des passions communes. "L'un et l'autre, on aime la vie et les gens. On adore rire, bouger, boire, manger. Bref, faire des choses simples et positives malgré les moments de spleen que partagent beaucoup d'acteurs. Olivier, c'est un mélange de blues et de rock and roll et je me retrouve aussi dans ce parallèle parce que si notre environnement et l'évolution du monde nous donnent le cafard, notre côté rock survit. Olivier et moi, on aime la folie, c'est pour ça qu'on a choisi ce métier", a expliqué Gérard Lanvin au Figaro.

À l'écran, Olivier Marchal définit le personnage de Gérard Lanvin comme ceci : "Gérard partage parfois avec André, son personnage, un côté donneur de leçons et, lorsqu'il s'y met, il devient très sérieux. C'est dans ces moments-là qu'il me fait le plus rire, d'ailleurs." Quant à l'acteur du "Boulet", il aborde le personnage de son partenaire ainsi : "Teddy, le grand-père rigolo, ressemble à Olivier ou, en tout cas, à ce que j'aime chez lui, c'est-à-dire sa dinguerie, son humour, sa force de vie."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.