Frédéric Chau refuse d'être "l'Asiatique de service au cinéma"

Frédéric Chau refuse d'être "l'Asiatique de service au cinéma"©COADIC GUIREC, BestImage

, publié le 7 janvier

Lors d'une longue interview accordée au Figaro, Frédéric Chau évoque sa carrière, ses projets professionnels en cours, ainsi que ses revendications en tant qu'homme d'origine asiatique dans le paysage cinématographique français.

Du haut de ses 41 ans,Frédéric Chau est l'un des acteurs français les plus en vogue du moment. Il sera ainsi à l'affiche de "Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?", film dont la sortie est prévue le 30 janvier 2019, et qui, selon lui, fera polémique pour les sujets qu'il aborde. Enfin, il a récemment écrit et joué dans "Made in China" avec un casting 100% asiatique, qui sortira au printemps 2019. Un projet inspiré du succès phénoménal de la comédie romantique américaine "Crazy Rich Asians", sortie en novembre dernier.

Un combat contre les clichés visant la communauté asiatique

Dans cet entretien paru le 6 janvier 2019, Frédéric Chau confie être très sensible à la lutte contre les discriminations envers les Asiatiques. "Oui, comme beaucoup de gens physiquement différents, nous sommes sujets à moqueries, à de la discrimination, de la stigmatisation. Malheureusement, c'est assez banal aujourd'hui. Par exemple dans mon métier, il y a une forme de condescendance maladroite. Les gens ne mesurent pas parfois dans leurs commentaires la blessure que cela peut procurer", déplore-t-il.

Désormais en paix avec son identité et ses origines, Frédéric Chau en est certain : il n'acceptera plus de rôles clichés sur les Asiatiques pour ses prochains films sur grand écran. "Je ne veux plus être l'Asiatique de service au cinéma, comme j'ai pu accepter de le faire. Je n'ai pas envie de m'inscrire dans ce format-là. (...) Je ne vais pas me laisser enfermer dans une case !", conclu-t-il avec conviction.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.