François Ozon : comment il a copié une scène culte de La Boum sans le vouloir

François Ozon : comment il a copié une scène culte de La Boum sans le vouloir©Diaphana Distribution, DR

, publié le 25 décembre

L'été 2020 a été cadencé par la sortie du nouveau film de François Ozon, "Été 85". Mercredi 18 novembre 2020, le réalisateur derrière "8 Femmes" a expliqué à Europe 1 la ressemblance entre une de ses scènes et un passage culte de "La Boum".

En plein milieu d'une fête, un personnage, détaché en gros plan, est surpris par un second qui arrive derrière lui pour lui mettre un casque sur les oreilles et lui faire écouter une musique. C'est un point commun entre "Été 85" (2020) et "La Boum" (1980) qui n'est pas passé inaperçu auprès des spectateurs. La scène du walkman est-elle donc un emprunt assumé à ce film culte ? François Ozon répond au micro d'Europe 1 : "J'ai vraiment fait ce film pour l'adolescent que j'ai été. Et le teen-movie français culte des années 1980, c'était vraiment 'La Boum'. C'était vraiment rentré dans les moeurs de tous les adolescents de l'époque, quand on était en boum, de poser un walkman sur la tête de quelqu'un d'autre."

Une improvisation complète suite à un problème technique

Inconsciemment ou pas, le cinéaste a érigé un pont entre les deux films via cette séquence qui n'était même pas écrite initialement au scénario : "J'avais demandé à mon chef opérateur belge Hicham Alaoui des stroboscopes avec une lumière très années 1980. Mais, quand je suis arrivé dans la boîte de nuit, ce n'est pas du tout ce que j'avais en tête. Peut-être que dans les années 1980, les stroboscopes français et belges n'étaient pas les mêmes." Il poursuit : "On a dû attendre d'avoir le bon matériel. Et pendant ce temps d'attente, j'ai improvisé la scène où David pose le walkman sur les oreilles d'Alexis. Ce qui est amusant, c'est que l'on a fait cette scène un peu comme ça, sans trop y croire (...) On s'est rendu compte plus tard avec la monteuse que c'était en fait le coeur du film. C'est LA scène emblématique, puisqu'elle montre que ces deux garçons ne dansent pas sur la même musique. Ça raconte tout le drame de leur histoire d'amour." Comme quoi, l'inattendu réserve souvent de belles surprises !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.