Franck Dubosc, Bill Murray... Les stars se pressent dans la "suite cadeaux"

Franck Dubosc, Bill Murray... Les stars se pressent dans la "suite cadeaux"©Denis Guignebourg, BestImage
A lire aussi

Solène Filly, publié le 21 mai

Lors de leur passage au Festival de Cannes, les célébrités ne repartent pas les mains vides, notamment grâce à la "suite cadeaux". Installée dans un palace de la ville, elle regorge de trésors...

Outre les montées des marches et les nombreuses projections des films sélectionnés, les stars invitées au Festival de Cannes peuvent également faire un passage par une suite pas comme les autres. Baptisée DPA du nom de la société qui la gère, elle est aussi surnommée "suite cadeaux". Et pour cause, les heureux élus qui se voient remettre une invitation peuvent repartir avec de nombreux objets et produits d'exceptions.

Macarons, alcools, bijoux, voyages...

Sur la Croisette depuis 14 ans et installée au premier étage de l'hôtel Carlton, cette fameuse suite accueille les plus grands depuis le début de la 72e édition du Festival. Là, Franck Dubosc, Anouchka Delon, Bill Murray, Jim Jarmusch, Xavier Dolan et les autres peuvent faire leurs choix parmi une sélection très pointue de produits disposés sur 25 stands. Et il y en a pour tous les goûts comme le révèle Le Parisien : produits de beauté, patch anti-ondes pour smartphones, macarons sans gluten, lactose ou matières grasses, mais aussi bijoux, sacs, alcool à 47 degrés garanti "sans gueule de bois" ou même séjour dans un palace.

L'intérêt pour DPA d'installer cette suite lors des plus grands événements du monde entier et d'offrir ces précieux cadeaux (elle est aussi aux César, aux Oscars, ou encore aux Golden Globes) ? "À chaque fois qu'une star vient dans la suite, on la photographie avec les produits proposés. Après, on poste la photo sur les réseaux sociaux et cela génère une pub incroyable", indique Nathalie Dubois, la fondatrice, au Parisien.

Pour avoir l'honneur de présenter leurs produits au coeur de cette fameuse suite, les marques doivent, quant à elles, débourser entre 1 000 et 50 000 euros. Une somme non-négligeable, mais comme l'assure Nathalie Dubois : "Pour (elles), le retour sur investissement est énorme."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.