Films dans les avions : comment sont-ils choisis ?

Films dans les avions : comment sont-ils choisis ?©Aris Suwanmalee, Adobe Stock

, publié le 5 août

Vous prenez bientôt un vol long-courrier ? Vous aurez la chance de pouvoir rattraper les films que vous n'avez pas eu le temps de voir au cours de l'année. Malgré tout, de nombreux ne seront jamais disponibles et voilà pourquoi.

Chaque avion ou presque est désormais doté d'écrans individuels où des heures de visionnage attendent les voyageurs, avec des films, séries et dessins animés pour tous les goûts et dans toutes les langues. Pourtant, certains films ou scènes sont interdits au visionnage.

Scènes de crash, violence et sexe interdits

"Les films avec un crash d'avion ou trop violents sont exclus d'office. On évite aussi les scènes de sexe, à cause des enfants à bord. De toute façon, il y a un système de contrôle parental sur nos écrans", indiquait Florence Fournier, responsable du divertissement à bord chez Air France au Parisien en 2015. Jamais, donc, vous ne pourrez angoisser devant la scène de crash de "Seul au monde", de "Destination finale" - dont un reeboot est d'ailleurs en préparation -, ou encore tester vos phobies avec "Des serpents dans l'avion". De même, les films sont adaptés aux moeurs du pays de la compagnie aérienne : gros mots bipés aux États-Unis, nudité interdite au Moyen-Orient...

Des scènes entières se retrouvent ainsi coupées par des "content service providers", c'est-à-dire des entreprises qui se chargent pour les compagnies de censurer certains passages. Enfin, les compagnies ont accès aux films trois mois après leurs sorties en salle, ce qui explique le nombre de longs-métrages très récents souvent disponibles.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.