Festival de Deauville : Vanessa Paradis en présidente du jury de la 46e édition

Festival de Deauville : Vanessa Paradis en présidente du jury de la 46e édition©Jacovides-Borde-Moreau, BestImage

, publié le 10 juin

Rayon de soleil au milieu de toute cette saison événementielle embrumée, le Festival de Deauville aura bien lieu, du 4 au 13 septembre 2020. Les organisateurs de ce très attendu moment de cinéma ont révélé, mercredi 10 juin, le nom de la présidente de ce jury.

Après Sandrine Kiberlain en 2018 et Catherine Deneuve en 2019, une autre femme s'impose à la tête de ce prestigieux jury. Le visage d'ange de Vanessa Paradis et sa voix enchanteresse séduit depuis trente ans, dans des clips comme des longs-métrages. En septembre prochain, l'actrice et chanteuse fera sans nul doute sensation sur les planches de Deauville, comme le Festival l'a dévoilé sur son site officiel. Bruno Barde, le directeur de la manifestation cinéphile depuis 25 ans, a expliqué qu'il y avait "1001 raisons de la convier" : "Son ascension aussi précoce que durable, ses terrains d'expression variés - la chanson, le cinéma, la mode - son parcours de femme généreuse, responsable et engagée, sa carrière internationale aux multiples facettes... Son talent et sa notoriété séduisent tous les publics y compris au-delà de nos frontières. Mais c'est avant tout une artiste atypique et audacieuse que nous avons voulu honorer."

Bruno Barde : "Elle a su être le pinceau des artistes"

Dans une longue interview au Point, celui qui est également directeur des festivals de Beaune et Gérardmer a poursuivi : "Je l'ai choisie parce que sa vie est un scénario. Rejetée puis adulée, elle a su être le pinceau des artistes - cinéastes, compositeurs, auteurs, photographes - parmi les plus grands, qui lui ont fait confiance. Elle est aussi humble que célèbre, ce qui est plutôt rare de nos jours. Elle était membre du jury à Cannes sous la présidence de George Miller et je sais qu'elle a rempli cette mission avec beaucoup de sérieux." L'interprète de Joe le taxi et mère de Lily-Rose Depp illumine l'écran pour la première fois à l'âge de 16 ans dans "Noce Blanche" de Jean-Claude Brisseau, rôle pour lequel elle obtient le César du meilleur espoir féminin ainsi que le Prix Romy Schneider. Un choix d'une grande élégance !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.