Fanny Ardant et Melvil Poupaud jouent les amants malgré la différence d'âge

Fanny Ardant et Melvil Poupaud jouent les amants malgré la différence d'âge©Itar Tass, BestImage

, publié le 22 septembre

Sans tenir compte de leurs vingt-six ans d'écart, Fanny Ardant et Melvil Poupaud vont tomber amoureux dans le long-métrage "Les Jeunes amants", dirigé par Carine Tardieu.

Ils ont tourné pour les mêmes réalisateurs, de François Ozon à Agnès Varda, sans jamais être réunis à l'écran. Depuis début septembre, ces deux grands comédiens sont sur la côte bretonne, dans le Finistère, pour un tournage. Le Film Français a révélé le projet, vendredi 18 septembre 2020. Sous la direction de Carine Tardieu, la réalisatrice du "Vent dans mes mollets" et "Ôtez-moi d'un doute", le film contera une romance entre Fanny Ardant et Melvil Poupaud, de générations différentes. Diaphana Distribution a délivré le synopsis : "Shauna, à 70 ans, pense avoir vécu l'essentiel de sa vie. Pourtant, lorsqu'elle retrouve Pierre, cet homme de 45 ans qu'elle avait à peine croisé mais qui l'avait déjà émue quinze ans plus tôt, son coeur se met à battre la chamade. Ça la ferait plutôt sourire s'il lui était indifférent... Mais contre toute attente, Pierre ne voit pas en elle 'une femme d'un certain âge', juste une femme, désirable, qui le bouleverse, et qu'il n'a pas peur d'aimer... à ceci près que Pierre est marié et père de famille."

Solveig Anspach à l'écriture

Le scénario est une idée originale de Solveig Anspach, décédée d'un cancer en 2015, à qui l'on doit "Lulu femme nue" et "L'Effet aquatique". Co-écrit avec Agnès de Sacy, l'histoire sommeillait dans un coin jusqu'à ce que le producteur Patrick Sobelman décide de le mettre sur les rails : "Agnès et moi avions promis à Solveig de faire le film, sa demande étant que ce soit une femme qui le réalise. Or Carine connaissait un peu Solveig. Elle a été touchée par l'histoire tout en faisant un cinéma différent du sien. C'était bien de se décaler." Cécile de France est également annoncée à l'affiche de cette douce comédie.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.