Fabienne Carat se confie sur ses débuts dans Plus belle la vie

Fabienne Carat se confie sur ses débuts dans Plus belle la vie©Aurore Marechal, Abaca

, publié le 16 mars

Dès le 26 mars 2020, l'autobiographie de Fabienne Carat, "Danse avec la vie", s'installera dans les rayons des librairies. L'actrice de "Plus belle la vie" y dévoile son parcours, ses moments de joie et ses peines. À cette l'occasion, TéléStar l'a rencontrée et offre en avant-première à ses fans différents extraits.

En 2005, Fabienne Carat débarquait dans "Plus belle la vie". Au fil des années, l'interprète de Samia s'est imposée comme l'une des actrices emblématiques de la série. En novembre 2019, des rumeurs circulaient indiquant qu'elle avait été licenciée. Rapidement, Fabienne Carat a balayé les ouï-dire. À 40 ans elle s'apprête à sortir son autobiographie dans laquelle elle se livre sans tabou sur son parcours et se penche sur les différentes épreuves qu'elle a dû traverser. TéléStar s'en est procuré six extraits.

"Mon entrée officielle dans 'Plus belle la vie'"

Dans ce livre très intime, Fabienne Carat aborde aussi bien des moments difficiles comme le harcèlement qu'elle a subit dans sa jeunesse que des instants plus joyeux comme ses débuts dans "Plus belle la vie". Elle a 25 ans lorsqu'elle commence son aventure dans la série phare de France 3. Elle raconte : "'Il est où Malik ?' C'est avec ces mots que j'attaque ma toute première séquence. La scène se déroule dans les décors de l'appartement de Thomas Marci, interprété par Laurent Kerusoré, en présence de Rebecca Hampton, alias Céline Frémont. Je n'en mène pas large. 'C'est dans la boîte !' Après deux prises, le réalisateur passe à la suite. Je viens de faire mon entrée officielle dans 'Plus belle la vie'. À ma grande surprise, après cinq semaines de tournage, mon contrat est renouvelé."

Depuis, si le succès est au rendez-vous, être l'actrice d'un feuilleton du soir n'est pas toujours facile : "Être comédienne dans 'Plus belle la vie', c'est osciller d'un jour sur l'autre entre le sentiment d'être la huitième merveille du monde aux yeux des fans et une moins-que-rien à ceux des gens du métier. Pour preuve lorsque je réponds à des candidatures pour des tournages d'autres chaînes, les réponses se suivent et se ressemblent. À l'image de celle que je reçois un jour à propos d'une série pour Canal + : 'Les comédiens de 'Plus belle la vie', on ne prend pas. On a des consignes.' Adulé d'un côté, méprisé de l'autre, il faut garder la foi et la tête froide."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.