Estelle Lefébure : ce rôle qu'elle a refusé pour s'occuper de sa fille bébé

Estelle Lefébure : ce rôle qu'elle a refusé pour s'occuper de sa fille bébé©CYRIL MOREAU, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 19 juillet

Si elle a participé à quelques films et séries au cours des deux dernières décennies, Estelle Lefébure n'a jamais vraiment percé dans le cinéma. Un destin qui aurait peut-être été différent si elle avait accepté un rôle que lui avait proposé Luc Besson dans les années 1990.

Dans les pages du dernier numéro de Paris Match, en kiosque depuis le 18 juillet 2019 et dont elle fait la Une, Estelle Lefébure se confie sur sa vie aussi bien privée que professionnelle et évoque notamment ses envies de comédie, qui ne datent pas d'hier. Malgré tout, dans les années 1990, celle qui était alors mannequin a refusé un rôle dans "Le Cinquième élément" de Luc Besson, pour rester auprès de sa fille Ilona, née en 1995, qui était encore bébé, comme l'explique le magazine.

"J'aurais aimé explorer davantage la comédie"

À propos de sa famille, l'ex de David Hallyday assure d'ailleurs : "Elle a toujours été mon équilibre, c'est elle qui m'a permis de garder une distance vis-à-vis de mon métier. Mes agents connaissent les dates d'anniversaire de mes enfants et savent que ce sont des journées off qui leur sont consacrées." C'est pourquoi elle ne regrette pas d'avoir dit non à Luc Besson, même si en 2015, déjà à Paris Match, elle avouait : "Sur l'instant, je n'ai pas réalisé que ce projet aurait pu tout changer pour moi !"

Et si Estelle Lefébure a tout de même fini par tourner (un peu) pour le cinéma, notamment dans "Le Bal des actrices" de Maïwenn, elle n'a pas eu la carrière de comédienne dont elle avait rêvé. "Je n'ai pas de regrets. Mais si c'était à refaire, j'aurais aimé explorer davantage la comédie. Je sais quelle image je peux renvoyer : douce, saine, lisse... Je voudrais aller plus loin, prouver que je peux incarner quelqu'un d'autre", indique-t-elle ainsi dans le numéro actuellement en kiosque. À bon entendeur !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.