Éric Toledano détaille la première fiction sur les attentats du 13 novembre

Éric Toledano détaille la première fiction sur les attentats du 13 novembre©Jacovides Moreau, BestImage

, publié le 13 novembre

Cinq ans, jour pour jour, après les attentats islamistes du 13 novembre, Éric Toledano lève le voile sur la série "En thérapie" en se confiant au Figaro. Ce nouveau programme de 35 épisodes sera diffusé sur Arte dès début 2021.

C'est à une date symbolique, le 13 novembre 2020, qu'Éric Toledano s'est exprimé sur un projet d'ampleur. En l'absence de son éternel complice Olivier Nakache, le cinéaste a évoqué la toute première fiction française sur ces drames terribles et le traumatisme post-attentat qui en découle. L'idée naît d'abord d'une envie d'adapter la série israélienne "BeTipul" tout en la transposant dans un autre contexte. "Elle (la série, ndlr) a déjà quelques années et il y a eu plusieurs tentatives d'adaptation en France qui ont avorté. On l'avait dans un coin de notre tête. La version israélienne parle du climat d'insécurité générale dans un pays miné par les attentats (un des patients est un pilote de chasse qui a largué une bombe sur une école à Ramallah). La version américaine, En analyse, a pris la guerre en Afghanistan comme toile de fond. Nous, on a choisi le Bataclan", explique le réalisateur au Figaro. La seconde motivation est une nécessité d'expirer les maux : "Je peux citer Lacan : 'Ce qui est tu, tue." Il y avait une double peine à ne pas mettre de mots sur ce qu'on ressentait."

"La série est un scanner de la société française"

"On a convaincu Arte en disant que ce n'était pas sain de vouloir mettre ça sous le tapis. D'abord, ce n'est pas terminé. Ensuite, ce n'est pas comme ça qu'on affronte la réalité", poursuit celui à qui l'on doit "Intouchables" et "Le Sens de la fête". Reda Kateb, Mélanie Thierry, Pio Marmaï, Frédéric Pierrot, Clémence Poésy ou encore Carole Bouquet porteront avec émotion ces 38 épisodes. Éric Toledano précise : "Le sujet d''En thérapie' qui n'est pas véritablement une fiction sur les attentats. Nous, on met en scène un policier qui est intervenu au Bataclan, une chirurgienne qui a soigné les blessés, un couple en crise parce qu'il ne sait pas s'il veut un deuxième enfant, une jeune fille sportive qui fait de la compétition et se pose des questions... La série est un scanner de la société française."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.