Emmanuelle Seigner l'intriguante

Emmanuelle Seigner l'intriguante

Emmanuelle Seigner

publié le 11 octobre

Elle est en ce moment à l’affiche du nouveau film de François Ozon intitulé Dans la maison . Un rôle complexe qui lui va comme un gant.

 Révélée par le Détective de Godard (1985) et Frantic de Polanski (qu’elle épousera en 1989),  Emmanuelle Seigner a, dès ses débuts, cultivé les insaisissables (sa première apparition remonte à L’Année des méduses – 1984). Puis le public l’a vue dans des films aussi différents que Lunes de fiel (1992), Le Sourire (1994), Pourvu que ça dure (1996), La divine poursuite (1997) ou La Neuvième porte (1999), avant de se faire oublier et de revenir sur le devant de la scène avec Backstage (2005), La Môme (2007), Le Scaphandre et le papillon (2007). Comédies ou films d’auteur, Emmanuelle Seigner semble pouvoir tout encaisser.

 A 46 ans, sa carrière cinématographique est révélatrice d’un caractère touche-à-tout qui l'a même conduite à la musique – du succès de la bande originale du Scaphandre suivit une tournée nationale avec le groupe Ultra Orange. En 2010, elle sortait son deuxième album intitulé Dingue. Agitée du bocal Emmanuelle Seigner ? Mystérieuse, impénétrable, certainement ! Emmanuelle est plus discrète que sa petite sœur Mathilde qui s’épanche souvent dans les médias. L’actualité de l’intrigante s’annonce brûlante : Roman Polanski déclarait, en septembre, avoir recruté son épouse pour son prochain film intitulé La Vénus à la fourrure où elle donnera la réplique àLouis Garrel.

Le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront définitivement fermés sur les thématiques Cinéma, Musique, Zapping TV et Vidéos à compter du 29 mars.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles sur les thématiques Actu, Sports et Tendances au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Emmanuelle Seigner l'intriguante
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]