Virgin Suicides : 10 secrets de production du chef-d'oeuvre de Sofia Coppola

  • info
  • photos
Chargement en cours
Un tournage éclair en plein été
Un tournage éclair en plein été
Un premier film est d'une préciosité extrême qui justifie le temps à rallonge pris par certains pour peaufiner leurs oeuvres. Sofia Coppola, elle, a sauté dans le grand bain en s'imposant un rythme soutenu, à peine le temps d'un été. En un mois, à l'été 1998, "Virgin Suicides" est tourné comme elle le raconte au magazine Vogue : "C'était très court, à petit budget et brouillon. Nous tournions le film et étions toujours exténués parce que nous faisions ces longs plans des filles qui traînent dans leurs chambres. Lorsqu'elles étaient vraiment ennuyées, les petits détails commençaient à sortir et je filmais, à nouveau, de longues séquences allongées... Les producteurs criaient, inquiétés par le manque de prises, de matière."
5/10
Elodie Falco

Les commentaires sont désactivés pour cette page.