Réveillon : 10 grands classiques qu'on ne se lasse pas de revoir en famille

  • info
  • photos
Chargement en cours
"Miracle sur la 34e rue" (1947) de George Seaton
"Miracle sur la 34e rue" (1947) de George Seaton
Si deux versions existent : l'une datant de 1947 et l'autre de 1994, c'est bien évidemment la plus ancienne qui est devenue un grand classique. Porté par Natalie Wood et Edmund Gwenn, "Miracle sur la 34e rue" relate la rencontre avec un sympathique marginal qui est employé pour incarner le Père Noël dans un grand magasin et laisse à penser qu'il est le vrai. Son employeur, une jeune femme qui a perdu son âme d'enfant, a un peu de mal à le croire... Mais si c'était vrai ? Edmund Gwenn et Natalie Wood dans "Miracle on 34th Street" en 1947.
1/10
Mathilde Dandeu, Jellyfish France

Les commentaires sont désactivés pour cette page.