Jean-Luc Godard, maître de la Nouvelle Vague : 10 oeuvres qui font le mythe

  • info
  • photos
Chargement en cours
"Le Mépris" (1963)
"Le Mépris" (1963)
Jean-Luc Godard puise son inspiration dans le roman "Le Mépris" de Alberto Moravia, pour en faire un film éponyme mêlant mise en abyme de l'industrie cinématographique et exaltation des sentiments humains à travers la dérive du couple Javal. Le film est entièrement tourné en Italie, à Rome et à Capri, durant l'année 1963. Le cinéaste réunit un casting de grands noms multipliant les diverses nationalités : les Français Brigitte Bardot et Michel Piccoli, l'acteur américain Jack Palance, l'emblème du cinéma allemand Fritz Lang et la comédienne italienne polyglotte Georgia Moll. Un casting de professionnels reconnus à travers le monde, le corps fétichisé de Brigitte Bardot comme outil marketing et une histoire de "film dans le film" orchestrée par Godard : il n'en fallait pas plus pour en faire un film culte.
2/10
Elodie Falco

Les commentaires sont désactivés pour cette page.