Jean-Luc Godard, maître de la Nouvelle Vague : 10 oeuvres qui font le mythe

  • info
  • photos
Chargement en cours
"À bout de souffle" (1960)
"À bout de souffle" (1960)
L'angélique Patricia (Jean Seberg) vend des exemplaires du New York Herald Tribune à Paris lorsqu'elle croise la route d'un mauvais garçon prénommé Michel (Jean-Paul Belmondo). Avec un meurtre sur le dos, ce drôle de jeune homme cherche à fuir la police et veut entraîner sa dulcinée dans sa cavale. Le flirt malicieux dans tous les recoins de la capitale est accompagné de textes bruts qui ne manquent pas de répartie. Ce film policier provoquant s'inscrit comme un des manifestes les plus criants de la Nouvelle Vague. Le premier coup d'essai de Jean-Luc Godard au cinéma devient un chef-d'oeuvre internationalement reconnu. Le jackpot ! (Pour le soixantième anniversaire de sa sortie Studio Canal l'a restauré en 4K, disponible dans un sublime coffret.)
1/10
Elodie Falco

Les commentaires sont désactivés pour cette page.