De Léon à Black Swan : 10 oeuvres où l'étoile Natalie Portman est au firmament

  • info
  • photos
Chargement en cours
"V pour Vendetta" (2006) de James McTeigue
"V pour Vendetta" (2006) de James McTeigue
"Vi Veri Veniversum Vivus Vici. Par le pouvoir de la vérité, j'ai de mon vivant, conquis l'univers." Pas de nom mais une lettre : V. Caché sous son masque de Guy Fawkes, l'envoûtant justicier apparaît la première fois pour sauver une jeune femme en détresse de ses agresseurs. Evey Hammond, orpheline, sera liée jusqu'à la mort à cet homme étrange qui n'a pas peur de "mourir pour des idées" et veut assainir le monde de ses pourritures humaines. Bientôt complice, le personnage de Natalie Portman vit reclus avec lui dans sa "tanière" et n'hésite pas à participer à ses plans, comme en se déguisant en adolescente à couettes pour tendre un piège à un ecclesiastique pédophile. Subversif, engagé, ce Londres dystopique dépeint par le scénario des soeurs Wachowski ("Matrix") est un immense choc visuel.
1/10
Elodie Falco, Jellyfish France

Les commentaires sont désactivés pour cette page.