10 fois où Ryan Gosling fait mieux qu'être le beau gosse de service

  • info
  • photos
Chargement en cours
"Drive" (2011) de Nicolas Winding Refn
"Drive" (2011) de Nicolas Winding Refn
Polar exaltant, "Drive" marque la maturité d'un jeune réalisateur et, inévitablement, apporte une certaine crédibilité à sa vedette principale. Dans ce Los Angeles austère se retrouve l'austérité particulière des films de William Friedkin et de ceux de Michael Mann. Contrairement à ce que l'affiche peut suggérer, il ne s'agit ni d'un film de hold-up, ni d'un film de voiture à la "Fast and Furious". Ryan Gosling est cet énigmatique et taiseux conducteur, qui promet à chacun des clients de son taxi de les mener à destination peu importe ce qu'il arrive au cours de ses missions. Le comédien trace sa route au milieu d'une flopée de gangsters et éblouit dans cette oeuvre visuellement frappante et intensément sonore.
5/10
Elodie Falco

Les commentaires sont désactivés pour cette page.