10 fois où le cinéma s'est intéressé à l'Église catholique

  • info
  • photos
Chargement en cours
"Habemus Papam", celui qui ne voulait pas être pape
"Habemus Papam", celui qui ne voulait pas être pape
Lui aussi passé par Cannes, en 2011, "Habemus Papam" de Nanni Moretti met en scène Michel Piccoli dans la peau d'un pape qui vient d'être élu. Problème, ce dernier ne semble pas prêt à avoir une telle responsabilité sur les épaules et refuse de se présenter devant les fidèles qui l'attendent sur la place Saint-Pierre. Les cardinaux font alors venir un psychanalyste pour l'analyser... Parviendra-t-il à lui faire accepter son nouveau statut ?
3/10
Marine de Guilhermier

Les commentaires sont désactivés pour cette page.