10 films bouleversants qui traitent du sida

  • info
  • photos
Chargement en cours
"The Dallas Buyers Club" (2013) de Jean-Marc Vallée
"The Dallas Buyers Club" (2013) de Jean-Marc Vallée
En 1986, les médecins découvrent que Ron Woodroof est atteint du sida. Alors âgé de 36 ans, il commence le seul traitement autorisé sur le marché américain, l'AZT, mais son état se dégrade rapidement et il se met en quête d'un nouveau remède. Alors Ron Woodroof se lance dans la contrebande de médicaments, qu'il rapporte aux État-Unis après ses différents voyages. C'est alors que d'autres personnes atteintes du sida le contactent afin de lui demander de l'aide. Et lui vient l'idée de mettre sur pied le "Dallas Buyers Club", le premier des douze clubs qui vont permettre aux séropositifs américains d'accéder aux antirétroviraux étrangers, qu'il fonde en compagnie de Rayon, une séropositive transgenre. Dans les années 1990, vient l'envie de mettre en scène la vie de celui qui par son action, bien qu'illégale, a contribué à faire avancer la cause des malades du sida, au cinéma. Au lancement du projet dans les années 1990, le scénariste Craig Borten, passe plusieurs jours en compagnie de Ron Woodroof et repart avec une dizaine d'heures d'entretiens. Un mois plus tard l'homme s'éteint, mais vingt ans après, Jean-Marc Vallée, porte son histoire à l'écran avec Matthew McConaughey dans le rôle principal, qui remporte l'Oscar du Meilleur Acteur, et Jared Leto dans celui de Rayon.
1/10
Mégane Bellée

Les commentaires sont désactivés pour cette page.