10 films bouleversants qui traitent du sida

  • info
  • photos
Chargement en cours
"120 battements par minute" (2017) de Robin Campillo
"120 battements par minute" (2017) de Robin Campillo
"Au début des années 1990, le sida tue depuis une dizaine d'années, et les militants d'Act Up-Paris font front en multipliant les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean", tel est le synopsis de ce long-métrage français. Robin Campillo , réalisateur de cette bouleversante fresque cinématographique a rejoint l'association en 1992, et s'inspire de son expérience pour levé le voile sur ce fléau qui frappe toujours. "J'ai essayé de reconstituer pas mal de débats et d'actions qui avaient eu lieu alors, je les ai agencés librement par rapport à la vérité historique. On peut reconnaître ici ou là différents traits de caractère de personnalités qui ont marqué l'histoire du groupe. Pour construire les personnages, l'inspiration est moins venue de telle ou telle personne réelle que des tensions qui les opposaient", explique le cinéaste lors de la sortie de "120 battements par minute". Un titre qui fait écho à son histoire, comme il le raconte en 2017 : "C'est notamment une référence à la house music de l'époque que j'aimais beaucoup et qui est à 124 battements par minute. Je voulais rendre hommage à cette musique qui accompagnait l'époque. C'était une musique à la fois festive et inquiète, comme la situation vécue par la communauté gay à l'époque." Le film remporte le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes.
3/10
Mégane Bellée

Les commentaires sont désactivés pour cette page.