Donald Trump juge les Oscars "mauvais" : il critique Parasite et Brad Pitt

Donald Trump juge les Oscars "mauvais" : il critique Parasite et Brad Pitt©Action Press, BestImage
A lire aussi

, publié le 24 février

Lors de son meeting de campagne à Colorado Springs, jeudi 20 février 2020, Donald Trump a voulu parler "cinéma" et s'est attiré, à nouveau, les foudres des internautes.

Pour le 45e président des États-Unis, l'Âge d'Or du cinéma américain est révolu. En pleine campagne de réélection dans le Colorado, l'homme d'affaires a montré qu'il avait une dent contre le 7e Art. Il s'en est vivement pris aux Oscars, prenant à partie la foule de supporters avec une question biaisée : "À quel point la cérémonie des Oscars a-t-elle été mauvaise cette année ?". Visiblement outré qu'un film comme le coréen "Parasite" de Bong Joon-ho, premier film non-anglophone à recevoir le grand prix, reparte avec le précieux sésame, il a déclaré publiquement à propos de ce sacre : "On a assez de problèmes avec la Corée du Sud, avec le commerce. Et par-dessus le marché, ils leur donnent le titre de meilleur film de l'année ?" Avant de dévoiler qu'il apportait un jugement sans avoir daigné regarder l'oeuvre : "Est-ce qu'il était bon ? Je ne sais pas", a assumé Donald Trump.

Brad Pitt ne trouve pas plus de grâce à ses yeux

L'époux de Mélania Trump préfère un autre type de films, ceux qui assurent la gloire de l'Amérique à l'international comme deux longs-métrages devenus des classiques : "Donnez-nous 'Autant en emporte le vent' (1939, ndlr). Est-ce qu'on peut avoir de nouveau 'Autant en emporte le vent', s'il vous plaît ? Ou 'Boulevard du crépuscule' (1950, ndlr) ?" a-t-il demandé, citant deux multiples lauréats des Oscars en leur temps. C'est ensuite Brad Pitt qui en a pris pour son grade.

L'acteur, qui a remporté la statuette dans la catégorie meilleur acteur dans un second rôle, avait blagué sur la guerre entre Donald Trump et son ancien conseiller réduit au silence : "Ils m'ont dit que je n'avais que 45 secondes ici, soit 45 secondes de plus que ce que le Sénat a accordé à John Bolton cette semaine. Je pense que Quentin en fera peut-être un film", a-t-il lancé en plein discours. Un tacle qui n'est pas passé inaperçu puisque le Président a tenu à lui rendre la pareille en le qualifiant de "petit prétentieux".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.