Diversité au cinéma : l'année 2019 bat des records

Diversité au cinéma : l'année 2019 bat des records©Universal Pictures, DR

, publié le 7 février

Encore très souvent pointée du doigt pour son manque d'inclusivité, l'industrie du cinéma, à l'échelle mondiale, a toutefois fait des progrès selon une étude menée par la Annenberg Inclusion Initiative de la University of Southern California (USC).

Dimanche 2 février 2020, à l'occasion de la 73e cérémonie des BAFTA, Joaquin Phoenix profitait de son discours de remerciements pour évoquer le manque de diversité dans les nominations des grandes cérémonies dédiées au cinéma. "Nous envoyons un message très clair aux personnes de couleur, à savoir que vous n'êtes pas les bienvenus ici", assurait-il.

Pourtant, les choses tendent peu à peu à évoluer selon les récentes conclusions d'une étude conduite par l'USC Annenberg Inclusion Initiative sur pas moins de 1 300 films sortis ces 13 dernières années. L'accent ayant été mis sur les 100 films les plus lucratifs de chaque année, il en ressort qu'en 2019, 31 d'entre eux avaient un acteur principal ou secondaire de couleur. Une tendance en hausse puisqu'en 2018, on en comptait 27 et en 2007 seulement 13.

Les femmes plus présentes en tête d'affiche

Même son de cloche du côté de la représentation féminine au cinéma. L'USC Annenberg Inclusion Initiative avance le chiffre de 43 films sur 100 dans lesquels les personnages principaux sont des femmes. On pense notamment à "Captain Marvel" dont le 2e volet est déjà très attendu ou "Us", porté par Lupita Nyong'o. En 2018, ils étaient 39 tandis qu'on en dénombrait 20 en 2007. L'année 2019, bien que n'affichant pas une parité exemplaire, est donc celle où les femmes ont été le mieux représentées.

"Il est évident qu'Hollywood fait des efforts pour créer des histoires plus inclusives, et que ces histoires trouvent leur public", a indiqué Stacy L. Smith, la fondatrice de la Annenberg Inclusion Initiative, en marge de la publication des résultats.

Les postes à responsabilité encore trop peu ouverts

Néanmoins, derrière les caméras et dans les hautes strates hollywoodiennes, les chiffres sont moins réjouissants. Toujours selon l'UCLA, 8 postes à responsabilité sur 10 sont occupés par des hommes et plus de 9 sur 10 par des Blancs. Du côté de la réalisation, les femmes n'étaient qu'environ 15% en 2019. C'est toutefois deux fois plus qu'en 2018.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.