Disparition de Honor Blackman : trois performances iconiques de l'actrice

Disparition de Honor Blackman : trois performances iconiques de l'actrice©John Knoote/Daily Mail/REX, Sipa

, publié le 7 avril

Ses cheveux d'or ont envoûté l'agent 007. Honor Blackman s'est éteinte d'une mort naturelle à son domicile, lundi 6 avril 2020, à l'âge de 94 ans. Le visage rayonnant de l'actrice britannique a particulièrement marqué les années 1960 et 1970. Retour sur trois performances inoubliables !

"Chapeau melon et bottes de cuir" (dès 1961) de Sydney Newman et Leonard White

La série "The Avengers", traduite en "Chapeau melon et bottes de cuir", marque un tournant dans la conception télévisée avec l'apparition d'un personnage féminin émancipé. Bien avant la fameuse Emma Peele, Cathy Gale débarque sur le petit écran avec des tenues travaillées, majoritairement en cuir (inspiration première du titre français). L'anthropologue assiste l'agent secret John Steed. Une tension sexuelle se fait régulièrement sentir entre les deux héros qui, pendant deux saisons, formeront le duo qui offrira un succès international au programme. En matière de style et dans le genre action, Honor Blackman sait y faire.

"Jason et les Argonautes" (1963) de Don Chaffey

Blockbuster de son époque, à l'imposant budget, cette aventure fantastique embarque les spectateurs au coeur des mythes et légendes de la Grèce Antique. Le personnage principal Jason, parti en quête de la Toison d'or, fait face à de nombreuses péripéties et à des abominables monstres. Au milieu de cette traversée épique apparaît le lumineux minois de la déesse Héra, vêtue d'un somptueux costume, incarnée par Honor Blackman.

"Goldfinger" (1964) de Guy Hamilton

Sean Connery, aux trousses d'un milliardaire malsain, se confronte au plus beau trio de délinquantes du cinéma. Les soeurs Masterson, dont l'une est interprétée par Shirley Eaton qui couvrira son corps presque nu d'or dans une scène devenue culte, et ... Pussy Galore. Femme à poigne indépendante et ouvertement liée au crime organisé, elle est l'une des premières James Bond Girls. Le jeu sensuel et rusé de Honor Blackman séduit le public et lui fait accéder à une renommée mondiale tandis que "Goldfinger" reste l'un des volets les plus mémorables de la palpitante saga d'espionnage.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.