Disney ne souhaiterait pas réengager James Gunn

Disney ne souhaiterait pas réengager James Gunn©Zuma Press, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 2 août

Malgré la lettre ouverte des stars des Gardiens de la Galaxie demandant le retour de James Gunn à la tête du troisième film, le studio aux grandes oreilles n'envisagerait pas de réengager le cinéaste.

L'affaire fait grand bruit depuis quelques jours : le réalisateur des deux premières aventures des Gardiens de la Galaxie a été licencié par Disney après que des blagues de très mauvais goûts qu'il avait postées sur Twitter il y a des années ont refait surface sur la Toile. Une décision contestée par le casting, qui a pris la plume pour publier le 30 juillet 2018 une lettre ouverte en soutien à James Gunn, que les acteurs aimeraient voir revenir à la réalisation des "Gardiens de la Galaxie 3".

Disney campe sur ses positions

Mais si l'on en croit Variety, cela n'est pas du tout dans les plans de Disney. Selon des sources du site spécialisé, les dirigeants de la maison de Mickey et de Marvel trouvent que les blagues faites par James Gunn sur le viol et la pédophilie sont tout simplement inacceptables à l'ère du mouvement #MeToo. Qui plus est, elles ne correspondent pas du tout à l'image familiale de Disney. "Je ne vois pas Disney le réengager. Ces tweets étaient si atroces et Disney a des standards différents des autres studios", a ainsi assuré une source proche de l'histoire.

Il semblerait donc que la mobilisation des interprètes des Gardiens n'a pas suffi à faire changer d'avis les patrons du studio. Surtout que ces derniers n'ont pas à s'inquiéter d'une possible démission du casting, Chris Pratt et ses collègues étant sous contrats, les empêchant de quitter le projet sous peine de poursuites judiciaires...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.