Détective Pikachu : 2e plus gros succès mondial d'une adaptation de jeu vidéo

Détective Pikachu : 2e plus gros succès mondial d'une adaptation de jeu vidéo©Warner Bros. Pictures, DR

Solène Filly, publié le 18 juillet

Le film centré sur Pikachu, auquel Ryan Reynolds prête sa voix, a réalisé un très beau score au box-office américain et mondial, lui permettant de se hisser à la deuxième place des adaptations de jeux vidéo au cinéma.

Qui a dit que les adaptations de jeux vidéo étaient vouées à l'échec ? Si le genre n'a effectivement pas généralement les faveurs du public et des critiques, depuis quelques années, cela semble changer. En 2016, Duncan Jones battait un record au box-office mondial grâce à sa version en prises de vue réelles de "Warcraft", dépassant les 433 millions de dollars de recette dans le monde. Un joli résultat notamment dû au succès du film en Chine. Et il pourrait être rattrapé par un certain Pikachu...

Une bonne nouvelle pour le genre ?

En effet, selon le site Box Office Mojo, le film consacré au petit Pokémon électrique a récolté plus de 429 millions de dollars dans le monde entier. Si cela ne lui permet pas de prendre la place de "Warcraft", contrairement à ce dernier, le personnage auquel Ryan Reynolds prête sa voix a conquis non seulement l'international, mais aussi les États-Unis, tout en réussissant à convaincre les critiques. Sur le site d'AlloCiné, par exemple, il obtient la moyenne respectable de 3,1/5 pour la presse, et 3,8/5 pour les spectateurs.

La malédiction qui semblait toucher les adaptations de franchises vidéoludiques serait-elle donc enfin levée ? Pour le savoir, il faudra attendre la sortie de "Sonic" le 12 février 2020, dont la bande-annonce avait été tellement critiquée que le film a dû retourner en production, mais aussi celle de "Monster Hunter", également prévue pour 2020.

Du côté des Pokémon, le succès de ce premier volet semble avoir donné des envies de suites aux producteurs. D'ailleurs, avec plus de 800 créatures existantes, ces derniers ont l'embarras du choix...

Les commentaires sont désactivés pour cette page.