Dennis Quaid : la drogue "était intégrée à certains budgets de films"

Dennis Quaid : la drogue "était intégrée à certains budgets de films"©Lionel Hahn, Abaca

Solène Filly, publié le 24 juillet

La drogue était-elle vraiment omniprésente dans le Hollywood des années 1980, ou s'agit-il d'un simple mythe ? Visiblement, c'était bien le quotidien des plateaux de cinéma, si l'on en croit les récentes déclarations de Dennis Quaid.

Dennis Quaid n'a jamais caché ses problèmes avec la drogue. Déjà en 2011, il avait publié une tribune dans le magazine Newsweek dans laquelle il revenait sur sa décision de partir en cure de désintox : "Il y a eu un moment où j'ai réalisé que j'allais mourir dans cinq ans si je ne changeais pas mes habitudes." L'acteur, révélé dans "L'Étoffe des héros" au côté du regretté Sam Shepard, mais que l'on a également pu voir dans "Le Jour d'après", a une nouvelle fois évoqué ses anciens démons lors de l'émission Today, diffusée le lundi 23 juillet 2018.

Une consommation quotidienne

L'ex-mari de Meg Ryan a ainsi expliqué que la relation à la drogue était totalement différente lorsqu'il était adolescent, une attitude qui est restée là même lorsqu'il a fait ses débuts au cinéma, allant même jusqu'à dire que "c'était (...) intégré à certains budgets de films". "En gros, je consommais de la cocaïne presque tous les jours dans les années 1980. J'ai passé beaucoup de nuits à prier qu'un Dieu m'éloigne de tout ça. Je me disais que je ne pouvais pas continuer comme ça parce que je devais me lever une heure plus tard pour aller au travail", a-t-il révélé dans Today.

S'il a réussi à s'en sortir, c'est grâce à une vision traumatisante qu'il a eue de son futur : "J'ai eu une expérience de lumière blanche où je me suis vu mort ou en train de perdre tout ce qui était important à mes yeux." Aujourd'hui, Dennis Quaid va beaucoup mieux. Il sera d'ailleurs à l'affiche de "Kin : Le Commencement" avec James Franco, en salle le 28 août prochain.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.