Demain nous appartient : Frédéric Diefenthal "s'amuse comme un fou"

Demain nous appartient : Frédéric Diefenthal "s'amuse comme un fou"©Borde-Gorassini, BestImage

, publié le 3 octobre

L'acteur a rejoint le 2 octobre 2019 le casting de la série dans la peau du proviseur adjoint du lycée de Sète. Et comme il l'a confié à Télé-Loisirs, c'est lui-même qui a démarché la production de TF1.

Depuis ses débuts, Frédéric Diefenthal mène de front une carrière aussi bien au cinéma qu'à la télévision. Mais c'est un programme culte que l'acteur, devenu célèbre grâce à la franchise Taxi, a rejoint ce mercredi 2 octobre : "Demain nous appartient". Dans les pages de Télé-Loisirs, ce dernier a d'ailleurs confié que cette idée venait de lui.

"Ce n'est pas Hollywood, mais Sètewood !"

"Je suis curieux, j'ai envie de tester toute la diversité de mon métier.À l'époque de la création du feuilleton, nous en avions discuté avec mon agent, mais j'étais sur d'autres projets. Un jour, je me suis lancé", a-t-il commencé par expliquer. Et de poursuivre, dans un rire : "Ma seule condition était de ne pas jouer un flic !" C'est donc à Antoine, un proviseur adjoint de lycée, que Diefenthal prête ses traits.

Malgré son expérience, l'acteur a été surpris par la "grosse machine" qu'est "Demain nous appartient", comme il l'a avoué à Télé 7 Jours : "En 30 ans de carrière, je n'avais jamais vu ça. Ce n'est pas Hollywood, c'est Sètewood ! J'ai découvert un terrain de jeu fabuleux, avec d'immenses studios, des départements costumes et accessoires incroyables et de nombreuses équipes de tournage. Tout cela forme une fourmilière bien réglée. Je vous avoue qu'au départ, j'étais très intimidé."

Heureusement, Frédéric Diefenthal a vite trouvé sa place et il ne compte pas abandonner ce rôle de si tôt. "Je ne suis pas venu dans cette excellente série pour faire juste un extra. Et, en ce moment, je m'amuse comme un fou !", a-t-il indiqué à Télé 7 Jours. Et ce n'est pas l'enthousiasme des fans pour le programme qui va lui faire peur. "Ils sont adorables", a-t-il glissé à Télé-Loisirs avant de conclure, avec humour : "Vous savez, je ne suis pas le genre d'acteur auquel les fans ont envie d'arracher la chemise !"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.