Demain nous appartient : Frédéric Diefenthal a "hâte de reprendre" le tournage

Demain nous appartient : Frédéric Diefenthal a "hâte de reprendre" le tournage©Borde-Gorassini, BestImage

, publié le 12 mai

En 2019, Frédéric Diefenthal rejoint le casting de "Demain nous appartient". L'acteur prête depuis ses traits au personnage d'Antoine Myriel, le principal du lycée Paul Valéry. Dans Télé Star, en kiosque depuis le 11 mai 2020, il aborde la reprise du tournage après quelques mois d'arrêt et se confie sur son rôle.

Depuis près de deux mois, aucun acteur français n'a frôlé le sol d'un plateau de tournage. Face à l'épidémie, les boîtes de productions ont été contraintes de stopper leurs activités. Au premier jour de déconfinement ce lundi 11 mai, la directrice de Newen, Bibiane Godfroi, qui s'occupe notamment de "Plus belle la vie" (France 3) et "Demain nous appartient" (TF1) a indiqué aux Echos : "Nous sommes en train de plancher sur un guide avec d'autres producteurs sur la manière de tourner en période de déconfinement". Et d'ajouter : "'Plus belle la vie' et 'Demain nous appartient' devraient être parmi les premiers tournages que nous recommencerons d'ici fin mai."

L'avenir d'Antoine dans "Demain nous appartient"

Si rien n'est encore sûr, les acteurs ont tout de même hâte de reprendre le chemin du tournage, à l'instar de Frédéric Diefenthal. "C'est étrange. D'habitude, la série implique des sortes de courses de fond entrecoupées de respiration. Là, tout est subitement suspendu. Aujourd'hui, j'ai hâte de reprendre, mais j'avoue que je me sens démuni. Car avec tout ce qui se passe, on ne sait plus vraiment où sont nos objectifs", a expliqué l'acteur de "Taxi" à Télé Star.

Le magazine précise également que "Frédéric Diefenthal se rendra bien entendu disponible dès que la production fera appel à lui pour reprendre le rôle d'Antoine". Aperçu pour la première fois dans la série le 2 octobre 2019, l'acteur évoque l'évolution de son personnage : "Antoine n'existe pas seulement par lui-même, mais à travers sa famille recomposée. Il y a beaucoup de choses en gestation de ce côté-là". Le magazine télé précise également qu'il "attend aussi beaucoup des scénaristes, afin de voir comment ils vont s'adapter au coronavirus. Il n'a aucun doute qu'ils vont parvenir à rebondir sur les faits d'actualité."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.