Décès de Rutger Hauer : 3 films incontournables de l'acteur néerlandais

Décès de Rutger Hauer : 3 films incontournables de l'acteur néerlandais©SGP, BestImage

, publié le 25 juillet

Le 19 juillet 2019, l'inoubliable Roy Batty de "Blade Runner" est décédé chez lui, aux Pays-Bas, à l'âge de 75 ans. Retour sur 3 films qui ont marqué sa carrière.

"Turkish Délices" (1973)

Après avoir commencé à la télévision grâce à Paul Verhoeven, c'est aussi sous la direction du cinéaste que Rutger Hauer fait ses débuts au cinéma en obtenant le premier rôle de "Turkish Délices". Un film dans lequel il incarne un sculpteur bohème en pleine période de libération sexuelle, et qui raconte son histoire d'amour avec Olga, incarnée par Monique van de Ven. Énorme succès au box-office néerlandais (selon le site Alle Record, il aurait été vu par 3,5 millions de personnes, soit 26% de la population de l'époque), il est aussi reconnu à l'international et est nommé à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1974. L'acteur et le réalisateur ont ensuite collaboré à maintes reprises et, en apprenant la mort de Hauer, Paul Verhoeven a déclaré à l'AFP avoir perdu son "alter ego".

"Blade Runner" (1982)

S'il n'a pas eu le succès escompté lors de sa sortie en 1982, au fil des années "Blade Runner" est devenu un classique, au point d'avoir droit à une suite en 2017. Son rôle de Roy Batty, le chef des réplicants renégats (soit des humains créés à force de manipulations génétiques) poursuivi par Deckard (Harrison Ford), et surtout son célèbre monologue des "larmes sous la pluie" offre à l'acteur néerlandais une renommée internationale. Coïncidence troublante, l'action de ce premier "Blade Runner", se déroule en 2019. Ni l'acteur, ni son personnage, n'auront donc survécu à cette année.

"Batman Begins" (2005)

Au cours des années 2000, Rutger Hauer multiplie les apparitions dans des rôles secondaires, comme dans "Sin City", mais aussi "Batman Begins". En effet, quand Christopher Nolan donne un nouveau souffle au Chevalier noir, c'est l'acteur néerlandais qu'il choisit pour incarner un certain Richard Earle, qui a repris les rênes de Wayne Enterprises en l'absence de Bruce Wayne. Un rôle de vilain qui lui va à merveille.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.