Décès de Robert Hossein : 3 films où admirer ce géant populaire

Décès de Robert Hossein : 3 films où admirer ce géant populaire©Mary Evans / Af Archive, Sipa

, publié le 31 décembre

La fin d'année se conclut par une bien triste note. Le monde de la culture pleure la disparition de Robert Hossein, jeudi 31 décembre 2020, le lendemain de l'anniversaire de ses 93 ans. Au théâtre comme au cinéma, à tour de rôle acteur et metteur en scène, actif depuis les années 1940, l'artiste avait gagné le coeur des Français en enchaînant les succès. En sa mémoire, retour sur trois de ses oeuvres.

"Angélique, Marquise des Anges" (1964) de Bernard Borderie

C'est une gueule d'ange balafrée qui a marqué les esprits du public français. Robert Hossein, de son vrai nom Abraham Hosseinoff, se révèle en chevalier servant d'exception dans ce qui est l'une de ses performances mythiques. Il incarne le dévoué et charismatique Joffrey de Peyrac, le personnage masculin principal de la série de longs-métrages "Angélique, Marquise des Anges", et apparaît dans quatre des cinq oeuvres de la saga romanesque où la belle Michèle Mercier tient le rôle vedette. Une démonstration remarquable de son aura !

"Toi, le venin" (1959) réalisé par lui-même

Celui qui a commencé devant la caméra de Sacha Guitry pour "Le Diable boiteux" (1948) est rapidement devenu son propre réalisateur. L'homme aux multiples compétences écrit, dirige et joue dans la production franco-italienne aux allures de thriller "Toi, le venin". Dans son troisième long-métrage, il partage l'affiche avec la mère de ses enfants, la comédienne Marina Vlady, et la soeur de cette dernière, Odile Versois. Tournée sur la Côte d'Azur, l'oeuvre narre l'errance d'un homme (Robert Hossein) abordé par une jeune femme nue dans un cabriolet. Le héros cherche à retrouver cette énigmatique conductrice et trouve sa villa. Problème, deux envoûtantes soeurs jumelles y vivent et il est difficile de les distinguer.

"Les Misérables" (1982) réalisé par lui-même

Victor Hugo inspire les plus grands et Robert Hossein en fait partie. Reconnue pour être une adaptation d'une grande fidélité au roman, la version du cinéaste réunit une multitude d'acteurs de renom : Michel Bouquet, Evelyne Bouix, Jean Carmet, Françoise et Louis Seigner, Emmanuel Curtiel, Roger Hanin, Denis Lavant... En Jean Valjean, Lino Ventura livre l'une des plus émouvantes interprétations qui jalonnent sa carrière. Pour les besoins de la télévision, les 3h40 de ce drame historique furent coupées en quatre parties.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.