Décès de Nathalie Delon : 3 films où elle s'est illustrée sans Alain Delon

Décès de Nathalie Delon : 3 films où elle s'est illustrée sans Alain Delon©LIDO, Sipa

, publié le 21 janvier

Anthony Delon a annoncé, jeudi 21 janvier 2021, la mort de sa célèbre maman à l'âge de 79 ans. Nathalie Delon est décédée d'un cancer foudroyant selon les premières informations disponibles. Plus que d'avoir été la seule épouse d'Alain Delon, elle était surtout une actrice accomplie. En sa mémoire, retour sur trois oeuvres où elle tenait l'affiche sans être dans l'imposante ombre de son ancien mari.

"La Leçon particulière" (1968) de Michel Boisrond

La différence d'âge dans le couple est un sujet qui éveille particulièrement l'intérêt des spectateurs. Ces récits d'amour secret, voire impossible, ont la cote avec notamment des films comme "Vingt ans d'écart", porté par Virginie Efira et Pierre Niney. Avant toutes ces propositions cinématographiques, il y a un long-métrage précurseur. Dans "La Leçon particulière", un jeune Don Juan du lycée Henri IV à Paris tombe sous le charme d'une femme plus âgée, déjà en couple avec un coureur automobile interprété par Robert Hossein. Sensuelle et malicieuse, Nathalie Delon incarne la cougar Frédérique qui vit une folle romance avec ce garçon.

"Une femme fidèle" (1976) de Roger Vadim

Ouvertement inspiré des "Liaisons dangereuses", "Une femme fidèle" narre l'histoire du débauche Comte Charles de Lapalmmes (Jon Finch) et de sa prude épouse Mathilde (Sylvia Kristel), un couple des années 1820 que tout oppose. La troublante Flora de Saint-Gilles montre à nouveau tout le pouvoir naturel de séduction de Nathalie Delon, qui convainc Alain Delon de quitter Romy Schneider pour ses beaux yeux.

"La Main" (1969) d'Henri Glaeser

Production franco-italienne qui réunit notamment Michel Duchaussoy et René Hanin, "La Main" est un polar habilement portée par la comédienne Nathalie Delon. Celle qui brille aussi dans "Le Samouraï" se retrouve au coeur d'une machination qui la dépasse, comme l'explique le synopsis officiel : "Un scénariste Philippe (Michel Duchaussoy) imagine un crime commis par son épouse Sylvie (Nathalie Delon) et un ami commun Pierre (Henri Serre) : la scène se passe dans une galerie d'art. Un cadavre est retrouvé dans une malle avec la main qui pend à l'extérieur. La main est coupée. Pierre se débarrasse du corps et Sylvie se charge de la main mais n'arrive pas à s'en défaire car elle a l'impression d'être constamment surveillée. Sylvie et Pierre deviennent amants, le danger plane et le meurtre imaginaire est sur le chemin de s'avérer prophétique..."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.