Décès de Michael Apted : 3 actrices sublimées par la caméra du cinéaste

Décès de Michael Apted : 3 actrices sublimées par la caméra du cinéaste©Lilo, Sipa

, publié le 11 janvier

Michael Apted est décédé le soir du jeudi 7 janvier 2021 à l'âge de 79 ans, comme son agent l'a annoncé dans un communiqué. Le cinéaste britannique cumulait les projets dans son pays avant de taper dans l'oeil du gratin hollywoodien à la fin des années 1970. La Guilde des réalisateurs d'Amérique (DGA), dont l'homme avait été président, se remémore la "sagesse" de ce "visionnaire intrépide" à "l'esprit acerbe". En mémoire de l'artiste et de son talent, retour sur trois portraits de femmes qui comptent parmi ses plus belles réalisations.

Sigourney Weaver dans "Gorilles dans la brume" (1989)

Des thèmes multiples ont jalonné la filmographie de Michael Apted, qui n'a pas hésité à se frayer une petite place dans le cinéma d'action avec notamment le James Bond "Le monde ne suffit pas" (1999) mais a majoritairement enchaîné les drames à succès. Il est le premier homme à porter à l'écran la vie passionnante de Dian Fossey, la célèbre primatologue qui a dédié son existence à l'étude des hominoïdes. Cette femme brillante et indépendante est incarnée à l'écran par Sigourney Weaver, une prestation forte en émotion qui lui vaut le Golden Globes de la Meilleure actrice et cinq nominations aux Oscars pour le long-métrage. Le combat de cette anthropologue dans les montagnes rwandaises, pour la sauvegarde des animaux, laisse les yeux embrumés.

Sissy Spacek dans "Nashville Lady" (1980)

Le cinéaste Michael Apted a un attrait particulier pour les destins de femmes hors-normes. Avant de se pencher sur les travaux de Dian Fossey, sa caméra retrace le parcours spectaculaire de la chanteuse folk Loretta Lynn, désormais introduite au Country Music Hall of Fame. Sissy Spacek ("Carrie au bal des vampires") joue cette jeune fille pauvre de Nashville qui se marie à l'âge de treize ans à Doolittle Lynn (Tommy Lee Jones). Alors qu'elle est convaincue d'être vouée à une existence assommante de femme au foyer, un autre chemin s'ouvre à elle lorsque son époux lui achète une guitare. Une route vers la gloire pour le personnage et vers les Oscars pour le film ! L'actrice principale remporte l'Oscar, le Golden Globe et le BAFTA pour son interprétation.

Jodie Foster dans "Nell" (1995)

Dans un décor forestier, qui donne les paysages naturels tant appréciés par le réalisateur, Michael Apted filme Jodie Foster en enfant sauvage. "Dans les forêts de Caroline du Nord, une vieille femme vivant en ermite décède. Le shérif Todd Peterson et le médecin local Jerome Lovell découvrent que la défunte a laissé une fille, Nell, née d'un viol survenu vingt ans auparavant. La jeune fille a été élevée à l'écart du monde et dans la crainte des hommes...", explique le synopsis. Liam Neeson, en docteur dévoué à cette miséreuse, diffuse une émotion semblable à son rôle dans "La Liste de Schindler". La comédienne Jodie Foster, elle, s'illustre dans cette oeuvre choc avec sensibilité.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.