Décès de Marie-José Nat : zoom sur 3 films culte de sa carrière

Décès de Marie-José Nat : zoom sur 3 films culte de sa carrière©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 11 octobre

Le jeudi 10 octobre 2019, l'actrice Marie-José Nat s'est éteinte à l'âge de 79 ans, comme l'a indiqué son agent à l'AFP. Retour sur 3 films de cette star des années 1960 et 1970.

"La Vérité" de Henri-Georges Clouzot (1960)

Dans le superbe "La Vérité" d'Henri-Georges Clouzot, Marie-José Nat campe Annie, la soeur de l'héroïne du film, Dominique, incarnée par Brigitte Bardot. Le long-métrage raconte le procès de cette dernière, une jeune femme séduisante et provocante accusée du meurtre de son ancien amant (Sami Frey). Leur histoire d'amour contrariée est alors racontée dans une série de flash-backs où l'on apprend qu'avant de tomber amoureux de la blonde Dominique, c'est à la brune Annie qu'il était promis...

"Elise ou la vraie vie" de Michel Drach (1970)

Peut-être l'un des films les plus célèbres de celle qui a été en couple avec Victor Lanoux, "Elise ou la vraie vie" suit son personnage, une jeune Bordelaise qui s'ennuie dans sa ville et décide de rejoindre son frère, un sympathisant du Front de libération nationale (FLN) pour l'indépendance de l'Algérie, à Paris. Là, elle trouve du travail dans une usine et rencontre un militant algérien (Mohamed Chouikh) dont elle tombe amoureuse, mais leur relation sera mise à mal par le racisme ambiant.

"Les Violons du bal" de Michel Drach (1974)

Quelques années plus tard, Marie-José Nat retrouve une nouvelle fois le réalisateur Michel Drach - avec qui elle a été mariée près de 20 ans et qui lui a offert de nombreux premiers rôles - pour "Les Violons du bal". Il s'agit d'un film autobiographique dans lequel le cinéaste raconte notamment son enfance juive sous l'Occupation. Sa version adulte est campée par Jean-Louis Trintignant et sa femme à la ville joue aussi son épouse à l'écran. Pour ce rôle, l'actrice recevra le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.