Décès de Cloris Leachman : sa drôle de carrière en 3 points à retenir

Décès de Cloris Leachman : sa drôle de carrière en 3 points à retenir©Globe Photos / Mediapunch / Shutterstock, Sipa

, publié le 28 janvier

Elle était l'une des reines des sitcoms américaines. Cloris Leachman est décédée à Encinitas (Californie) de causes naturelles à l'âge de 94 ans, mardi 26 janvier 2021, comme son agent l'a annoncé à Variety. Dès les années 1970, la comique charme les spectateurs du grand et du petit écran avec des rôles décalés voire franchement névrosés où elle exposait son large sourire, tantôt drôlement communicatif tantôt inquiétant. Retour sur trois choses à retenir de la carrière de la comédienne !

Elle était la grand-mère déphasée de la série "Malcolm"

Elle a su trouver sa place dans les plus grands shows de l'histoire de la télévision. D'abord dans la création du maître du suspens "Alfred Hitchcock présente" puis grâce à des petits rôles dans "Perry Mason", "Mannix", "La Croisière s'amuse" ou encore en incarnant la Reine Hippolyte, la mère de Wonder Woman (ici interprétée par Lynda Carter) dans le pilote de la série du même nom. Mais dans le coeur des Français, elle restera surtout Ida, l'extravagante grand-mère de la série "Malcolm". Avec ce personnage, elle prend le contrepied de tous les stéréotypes qui collent aux aïeuls. Pas de "Mamie gâteau" pour Malcolm, Reese, Francis et Dewey. Au lieu de partager la sagesse qu'elle aurait dû acquérir dans la vie avec ses petits-enfants, la vieille dame passe son temps à boire, à fumer et à leur hurler son mépris. Malheureusement pour Ida, elle était tout de même aussi hilarante qu'attachante.

Elle a été récompensée d'un Oscar

Savoir faire rire demande du talent. Faire pleurer en demande un autre. Contrairement à beaucoup de ses confrères et consoeurs, Cloris Leachman avait ces deux aptitudes qui lui ont permis de naviguer entre différents genres tout au long de sa filmographie. Elle brillait dans les comédies comme dans les drames et son Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle attribué à sa performance dans "La Dernière séance" (1971) de Peter Bogdanovich en témoigne. Le long-métrage évoque la jeunesse américaine des années 1950 à travers deux adolescents et leurs découvertes sur l'existence.

Elle était un visage récurrent du Muppet Show

Cette grande amie du cinéaste Mel Brooks avait aussi à coeur de s'illustrer dans des productions familiales. Cloris Leachman a donné de la voix pour une pluralité d'oeuvres du Studio Ghibli mais aussi tout récemment pour la série des "Croods". Lorsque l'équipe du "Muppet Show" la sollicitait, la comédienne se plaisait à venir jouer, danser et chanter avec les personnages iconiques. Sur le compte officiel Twitter de la série, les marionnettes ont tenu à saluer l'une des humaines préférées de Kermit : "En guest star du 'Muppet Show, Cloris Leachman a maintenu le spectacle malgré une invasion de cochons et dans 'The Muppet Movie', elle nous a ouvert la voie vers la gloire. Une légende et une grande amie. Cloris, on ne t'oubliera jamais."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.