Décès d'Anémone : l'actrice en 3 rôles culte

Décès d'Anémone : l'actrice en 3 rôles culte©Pool BENAINOUS/DUCLOS, Getty Images

Marine de Guilhermier, publié le 2 mai

Le 30 avril 2019, le monde du cinéma français a été endeuillé par la perte d'Anémone, décédée à 68 ans des suites d'un cancer du poumon. Connue pour son franc-parler, elle laisse derrière elle une carrière bien remplie. Zoom sur trois de ses rôles culte.

Thérèse dans "Le Père Noël est une ordure" (1982)

Si Anémone se disait fâchée avec la troupe du Splendid depuis plusieurs années, c'est bien à leurs côtés qu'elle s'est fait connaître du grand public grâce à l'hilarant "Le Père Noël est une ordure" de Jean-Marie Poiré. Son rôle de la gentille mais un peu coincée Thérèse est tout simplement devenu iconique. Et de nombreux Français connaissent encore ses répliques par coeur, comme l'inoubliable "C'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim".

Marcelle dans "Le Grand chemin" (1987)

Cinq ans plus tard, Jean-Loup Hubert lui offre le rôle bien plus dramatique de Marcelle dans "Le Grand chemin". Grâce à ce personnage de paysanne pour qui l'arrivée dans son foyer d'un jeune garçon sera l'occasion de prendre un nouveau départ après avoir été marquée par un drame des années plus tôt, Anémone recevra le César de la Meilleure actrice, qu'elle "oubliera" d'ailleurs de récupérer en montant sur scène lors de la cérémonie.

Mélanie dans "Le Petit prince a dit" (1992)

En 1992, c'est une femme, Christine Pascal, qui lui offre un nouveau rôle marquant dans "Le Petit prince a dit" : celui de Mélanie, maman divorcée d'une petite fille atteinte d'une tumeur au cerveau. Une maladie qui la verra se rapprocher de son ex-mari incarné par Richard Berry pour le bien-être de la fillette.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.