Deadpool : les scénaristes sont excités à l'idée de rejoindre l'univers Marvel

Deadpool : les scénaristes sont excités à l'idée de rejoindre l'univers Marvel©Twentieth Century Fox France, DR

Marine de Guilhermier, publié le 14 octobre

En rachetant la Fox, Disney a notamment récupéré les droits de Deadpool. De quoi réjouir les scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick qui ont hâte de l'introduire dans l'univers cinématographique Marvel.

En promotion pour la suite de "Bienvenue à Zombieland", qu'ils ont coécrite, Rhett Reese et Paul Wernick ont évoqué lors d'une interview au site Joblo leur autre franchise adorée du public : celle consacrée à l'irrévérencieux Deadpool, qui a rejoint l'écurie Disney depuis le rachat de la Fox par la firme aux grandes oreilles. Une transaction qui avait quelque peu effrayé les fans du personnage incarné par Ryan Reynolds, qui craignaient que la maison de Mickey ne l'assagisse. Et alors que son PDG, Robert Iger, avait déjà assuré que cela ne serait pas le cas, le duo de scénaristes vient de le reconfirmer.

Deux "bonnes nouvelles"

"La bonne nouvelle, c'est que le studio Marvel sait ce qu'il a entre les mains. Il y a une promesse que nous allons continuer à explorer l'univers de Deadpool et sa classification R (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d'un adulte, ndlr)", ont ainsi affirmé Rhett Reese et Paul Wernick avant de se réjouir d'une autre conséquence du rachat : "Et la très grande nouvelle qui s'ajoute à ça, c'est que nous allons probablement un peu jouer avec leur MCU, mettre un doigt dedans et y introduire Deadpool. C'est une super aventure et nous avons hâte de nous plonger dedans."

Cependant, le duo a tout de même soulevé deux problèmes : celui du timing - Ryan Reynolds et eux-mêmes étant très occupés - et celui de "trouver la bonne idée" pour un "Deadpool 3". Et ce n'est pas faute d'essayer : "On a un fil de discussion avec Ryan et ça nous arrive souvent de nous réveiller à 3h du matin avec une idée que l'on pense géniale pour se rendre compte le lendemain matin que c'était vraiment nul. On n'arrête pas de balancer des idées et lorsqu'on aura trouvé quelque chose qui nous excite tous, on se lancera dans la course aux agendas."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.