Darren Aronofsky accuse une critique du flop de The Fountain

Darren Aronofsky accuse une critique du flop de The Fountain
The Fountain
A lire aussi

publié le 11 décembre

L'impeccable carrière de Darren Aronofsky, révélé avec fracas dans la paranoïa de Pi en 1998 puis la folie de Requiem For a Dream en 2000, a été confirmée avec une nomination aux Oscars comme meilleur réalisateur pour Black Swan il y a presque deux ans. Entre temps, le cinéaste a déchiré le drap de son public avec l'ambitieux The Fountain en 2006, un film très médiatisé, de sa production houleuse à son flop en salles. Six ans plus tard, Aronofsky donne sa version des faits.

Loin d'accuser Brad Pitt, qui a pourtant abandonné le premier rôle quelques semaines avant le tournage et entraîné la perte de la moitié du budget, Aronofsky condamne une critique, responsable selon lui du crash de The Fountain au box-office (15 millions récoltés pour 35 de budget) : "Elle n'a pas seulement attaqué le film, elle m'a attaqué moi. Les gens des réseaux sociaux attaquent tout ce que vous avez fait, ça arrive tout le temps. Mais un critique devrait se concentrer sur ce qui est là, pas attaquer la carrière de quelqu'un et dire que ses films sont surestimés et n'ont rien. Elle avait clairement un problème avec moi en tant que personne et ce que je mettais dans mes histoires. Alors ça m'a dérangé. Et donc si je la rencontre un jour, ça ne sera probablement pas un bon jour."

Le papier en question n'est pas tendre - "Surfait depuis l'utilisation alors branchée, désormais usée de la pseudo-science dans Pi, puis pour les excès visuels déployés dans le sale Requiem" "The Fountain montre à l'écran l'usure d'un projet personnel qui a souffert en production" - mais une critique peut-elle être tenue pour responsable d'un flop ?

Les commentaires sont désactivés pour cette page.