Daniel Craig : ses émouvants adieux à James Bond

Daniel Craig : ses émouvants adieux à James Bond©Hahn Lionel -Daniel Craig lors de l'avant-première de "A couteaux tirés", le 14 novembre 2019 à Los Angeles., Abaca

, publié le 21 septembre

Alors que l'on devrait enfin pouvoir découvrir "Mourir peut attendre" dans les salles obscures le 6 octobre prochain, Daniel Craig a quant à lui déjà fait ses adieux à la franchise. Dans une vidéo, postée sur les réseaux le 19 septembre 2021 mais datée d'il y a plusieurs mois, on peut voir l'acteur rendre un émouvant hommage à l'équipe de tournage du film.

On le savait déjà, après "Mourir peut attendre", Daniel Craig ne rempilera pas pour un sixième James Bond. Après la lassitude qu'il avait exprimée quant à son personnage lors de la promotion de "Spectre" (2015), l'acteur avait surpris tout le monde en acceptant de reprendre le rôle de 007 pour un dernier opus. Avec une sortie repoussée à de multiples reprises, de nombreuses réécritures et un tournage éprouvant, "Mourir peut attendre" n'aura ainsi pas été sans peine pour l'acteur de cinquante trois ans. Pourtant, dans une nouvelle vidéo dévoilée sur les réseaux sociaux, on peut voir l'acteur rendre un hommage sincère et émouvant à l'équipe qui l'a accompagné depuis 2005.

"Ce fut le plus grand honneur de ma vie"

C'est lors du dernier jour de tournage et encore en costume de 007 que Daniel Craig a livré un discours d'adieux au milieu des techniciens du film. Très ému, l'interprète de James Bond a ainsi tenu à faire taire les rumeurs sur le fait qu'il soit désabusé par rapport à la franchise. "Je sais qu'il se dit beaucoup de choses sur ce que je pense de ces films, ou je ne sais quoi. Mais j'ai adoré chaque seconde que j'ai passée sur ces tournages", a-t-il déclaré avant de poursuivre : "Notamment celui-là. Parce que je me suis levé chaque matin et j'ai eu la chance de pouvoir travailler avec chacun d'entre vous, et ce fut le plus grand honneur de ma vie !" De jolies déclarations pour conclure cette ère de la saga James Bond et ce qui fut sans doute l'aventure d'une vie.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.