Daniel Auteuil sur Rémi sans famille : un film "très triste et plein d'espoir"

Daniel Auteuil sur Rémi sans famille : un film "très triste et plein d'espoir"©Mars Films, DR

Émilie Nougué, publié le 9 novembre

Le chef-d'oeuvre d'Hector Malot paru en 1878 est à nouveau adapté pour le grand écran par Antoine Blossier, avec Daniel Auteuil dans le rôle de Vitalis.

Après avoir endossé les costumes de Jean de Florette et du Bossu, Daniel Auteuil s'apprête à se glisser dans la peau d'un autre personnage de roman français : Vitalis, saltimbanque de "Sans famille". Le long-métrage "Rémi sans famille", attendu pour le 12 décembre 2018, compte mettre en avant la "force de vie" de l'orphelin Rémi ainsi que "sa capacité à aller de l'avant". Ceci afin d'éviter un côté trop larmoyant qui pourrait faire fuir le jeune public, confie le producteur Eric Jehelmann au Figaro dans un article paru le 9 novembre.

Espoir et émerveillement

Afin de plonger le spectateur dans un vrai conte, Antoine Blossier a travaillé avec attention l'esthétique de son film. "Je voulais que la notion d'émerveillement soit présente à l'écran dans chaque scène", indique-t-il. Une esthétique approuvée par Daniel Auteuil. "J'ai l'impression qu'on est en train de tourner du cinéma, là", déclare-t-il entre deux prises.

Pour l'acteur qui a récemment réalisé "Amoureux de ma femme", "il y a quelque chose de très touchant dans ce mélodrame". "C'est à la fois très triste et plein d'espoir, ça montre comment le courage permet de surmonter le malheur", déclare-t-il. Et d'ajouter : "Il n'est pas étonnant que cette histoire ait traversé les époques et qu'on soit allé la rechercher aujourd'hui."

Au casting figurent également Virginie Ledoyen, Jonathan Zaccaï, Ludivine Sagnier, sans oublier Maleaume Paquin, qui joue le jeune Rémi.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.