Daniel Auteuil : "J'ai beaucoup appris des mauvais films que j'ai tournés"

Daniel Auteuil : "J'ai beaucoup appris des mauvais films que j'ai tournés"©Romain Doucelin, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 15 octobre

Présent en tant qu'invité d'honneur au Festival Lumière 2019, Daniel Auteuil est revenu sur sa longue et fructueuse carrière, au cours de laquelle il n'a pas hésité à refuser des rôles d'envergure et a tourné, selon son aveu, quelques mauvais films.

Après avoir fait l'ouverture du Festival Lumière ce 12 octobre avec "La Belle époque" de Nicolas Bedos, Daniel Auteuil a partagé ses souvenirs de cinéma lors d'une conférence. Et si on lui connaît beaucoup de succès, dont, bien sûr, les adaptations de Marcel Pagnol, "Jean de Florette" et "Manon des sources", il y a aussi eu quelques rendez-vous manqués et des films de moins bonne qualité. Pour autant, l'acteur ne voudrait pas réécrire l'histoire.

"J'ai toujours choisi mes films avec le coeur"

"J'ai refusé énormément de rôles. Par exemple celui de 'Bienvenue chez les Ch'tis', que je n'ai pas pu faire parce que je tournais au même moment 'Le Second Souffle' d'Alain Corneau. Je ne regrette rien, on apprend ce métier en le faisant", a-t-il ainsi assuré, comme le relaye AlloCiné. Et de poursuivre : "Par exemple, j'ai beaucoup appris des mauvais films que j'ai tournés. Rencontrer le succès jeune m'a permis de me détendre, et d'apprécier ma notoriété. Je n'ai jamais eu de plan de carrière, j'ai toujours choisi mes films avec le coeur."

Daniel Auteuil a également profité de l'événement pour dévoiler une anecdote cocasse du tournage du diptyque de Claude Berri dans lequel il incarne Ugolin. "La scène où j'observe (Emmanuelle Béart) en train de se baigner nue, pendant le tournage de mes gros plans, elle était doublée par un membre de l'équipe technique vêtu d'une écharpe de fleurs. Un type charmant avec qui on a bu beaucoup de pastis. Enfin bref grâce à ce type j'ai eu un César", a-t-il raconté hilare.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.