Creed 3 : Michael B. Jordan passe derrière la caméra pour le spin-off de Rocky

Creed 3 : Michael B. Jordan passe derrière la caméra pour le spin-off de Rocky©Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. and Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. / Barry Wetcher, DR

, publié le 30 décembre

Michael B. Jordan, acteur principal des films "Creed", sera le réalisateur du troisième long-métrage comme le confirme Tessa Thompson, mardi 29 décembre 2020 à MTV News.

Depuis plusieurs mois, les interrogations se multipliaient autour du troisième volet de la saga "Creed", la série de films faisant suite aux "Rocky" avec Sylvester Stallone. Après Ryan Coogler pour "Creed : L'Héritage de Rocky Balboa" (2015) et "Creed 2" (2019) de Steven Caple Jr., la chaise du directeur demeurait vacante. Depuis la fin du printemps, les rumeurs évoquaient le passage de Michael B. Jordan à la réalisation, en plus de lui faire remettre ses gants de boxe pour incarner à nouveau le personnage principal Adonis Creed. La double casquette d'acteur et cinéaste vient d'être confirmée par sa collègue Tessa Thompson (l'interprète de Bianca) qui a lâché le morceau auprès de MTV News : "Il va diriger le prochain 'Creed'."

Sylvester Stallone à nouveau de la partie ? Le mystère plane

Non sans ironie, la talentueuse jeune femme a fait allusion au récent titre gagné par son complice, "homme le plus sexy de l'année" : "Je pense que cela va être de la dynamite pour moi, quand il travaillera avec moi, en tant que réalisateur. Je vais juste lui dire de baisser son niveau de sex-appeal. Mais ce ne sera pas avant la fin de l'année. Alors qui sait ce qui se passera ? Un autre homme sera... je ne sais pas s'il sera encore l'Homme le plus sexy dans six mois." De son côté, Sylvester Stallone laisse encore planer le doute sur son éventuelle présence comme il le confiait dans un question/réponse avec ses fans sur Instagram : "Dans les films 'Creed', c'est certainement fini. Mais je ne dis jamais non à Rocky. J'ai quelques idées cependant je ne suis pas sûr de leurs valeurs commerciales parce qu'elles ne sont pas centrées autour du ring comme elles devraient l'être. Je ne suis pas certain que sans le ring, elles soient assez excitantes pour le public. Mais qui sait..."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.