Comment la série Plus belle la vie est venue en aide à une victime de viol

Comment la série Plus belle la vie est venue en aide à une victime de viol©Nathalie Guyon/ FTV, DR

, publié le 10 décembre

Depuis sa création en 2004, la série "Plus belle la vie" aborde régulièrement des sujets de société ancrés dans l'actualité. Ces derniers temps, les violences sexuelles ont occupé une grande partie des intrigues. Des épisodes qui ont donné à une téléspectatrice le courage de porter plainte comme son violeur.

GPA, personnes transgenres, trisomie... Les scénaristes de "Plus belle la vie" mettent en scène différents sujets qui bousculent notre société. Et dans la série comme dans la vie, des agressions sexuelles, viols ou harcèlements rythment le quotidien du Mistral. À l'instar de Ninon (Aurélie Vaneck), qui a raconté des années après l'agression sexuelle dont elle a été victime à l'âge de 17 ans par l'un de ses professeurs. Mais ce qui a donné le courage à la téléspectatrice de porter plainte, c'est surtout lorsque le personnage d'Ariane, joué par Lola Marois, a découvert qu'Eugénie marquait au fer rouge le mot "porc" sur les fesses des prédateurs sexuels.

La série lui donne le courage de porter plainte

Devant les épisodes de la série, cette téléspectatrice a pris son courage à deux mains et a enfin osé porter plainte, 18 ans après son viol. C'est sa fille qui l'a annoncé à Lola Marois sur Instagram : "Bonjour, je tenais à te remercier car ma mère s'est enfin décidée à aller porter plainte pour un viol qu'elle a subi il y a maintenant 18 ans, et ce grâce à ton rôle que tu joues dans Plus belle la vie. Je ne sais pas si tu liras ce message, mais en tous cas, je te remercie vraiment", a-t-elle expliqué dans une story.

Un message auquel l'actrice a répondu : "C'est aussi ça la beauté de notre métier... Faire passer des messages... Donner de la force. Merci pour ça Plus belle la vie."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.