Clem : Lucie Lucas se livre sur le départ de Victoria Abril

Clem : Lucie Lucas se livre sur le départ de Victoria Abril©JULIEN LUTT / CAPA PICTURES - Victoria Abril et Lucie Lucas dans la saison 7 de "Clem", en 2017., TF1

, publié le 19 avril

À quelques jours du lancement de la onzième saison de "Clem", diffusée sur TF1 dès lundi 19 avril 2021, Lucie Lucas, qui porte la série depuis 2010, s'est entretenue avec Pascal Nègre sur RFM. L'occasion pour l'actrice d'évoquer le départ de celle qui a été sa mère pendant huit saisons, Victoria Abril.

Depuis 2010, Lucie Lucas porte la série "Clem" centrée sur la vie de Clémentine Boissier, une adolescente de 16 ans qui découvre sa grossesse à trois mois et demi. Un rôle qu'elle interprète avec aisance depuis plus d'une décennie. Pourtant, au départ elle était sûre de ne pas réussir le casting, comme elle l'a raconté à Nikos Aliagas sur le plateau de 50' Inside, samedi 17 avril : "C'était incroyable pour moi parce que c'était la première fois que j'avais été choisie pour jouer un premier rôle, en plus, le casting avait été très difficile. On avait été très nombreuses et j'étais sûre que je ne serais pas prise vu que j'avais 8 ans de plus que le personnage."

"Victoria pour moi, c'est un pilier de la série, elle m'a tout appris"

Et si la jeune femme s'en sort aussi bien dans son interprétation de Clem, c'est en partie grâce à Victoria Abril, qui a prêté ses traits au personnage de Caroline Munoz, la mère de la jeune femme, pendant huit ans. "Victoria pour moi, c'est un pilier de la série, elle m'a tout appris, elle m'a appris énormément de choses. J'avais un plaisir immense de travailler avec elle donc elle me manque. Je pense que son départ permet d'ouvrir de nouvelles histoires. En plus, le personnage de Clem n'était plus systématiquement dans le rôle de la victime, qu'il faut sauver", a-t-elle raconté à Pascal Nègre sur le plateau de RFM. "Disons que je préférerais qu'elle soit là, mais on avance quand même et je suis très fière de ce qu'on a fait depuis son départ", a-t-elle conclu.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.