Cicely Tyson : pourquoi est-elle une pionnière pour les actrices noires ?

Cicely Tyson : pourquoi est-elle une pionnière pour les actrices noires ?©Sipany, Sipa

, publié le 29 janvier

Larry Thompson, l'agent de Cicely Tyson depuis plus de quarante ans, a partagé un communiqué officiel attestant du décès de l'actrice, dans l'après-midi du jeudi 28 janvier 2021 à l'âge de 96 ans. La comédienne brillait sur la scène de Broadway, au cinéma et à la télévision avec Hollywood depuis les années 1950. Pour des générations entières d'artistes afro-américaines, elle fait office de pionnière. Retour sur son parcours d'icône !

Première femme noire à être honorée d'un Oscar d'honneur, elle était aussi détentrice de trois Emmys, un SAG Award et un Tony suite à ses performances. Cicely Tyson a incontestablement ouvert la voie aux femmes noires concernant leur visibilité à l'écran. Au milieu des années 1950, cette jeune fille d'Harlem, née de parents immigrants antillais, est repérée par le prestigieux magazine Ebony à destination du public afro-américain. Ce tremplin qu'elle saisit en tant que mannequin l'aide à percer dans le domaine de la comédie. Après sa première expérience en 1957 avec "Carib Gold", elle accède à quelques petits rôles chez Robert Wise, Daniel Mann ou encore Peter Grenville. En parallèle, à Broadway en 1961, elle éveille l'intérêt en se rasant la tête pour jouer la pièce de Jean Genet "Les Nègres" aux côtés de Maya Angelou, un pied de nez aux longs cheveux lisses des Américaines. Alors qu'Hollywood produit de nombreux films sur la traite des Noirs, Cicely Tyson refuse tous les rôles véhiculant des stéréotypes négatifs tels que ceux des femmes de chambre ou des prostituées.

Elle s'engage à donner une image non dévalorisante des femmes noires

Sa notoriété explose en 1972. Le cinéaste Martin Ritt lui offre le personnage principal de "Sounder", une oeuvre remarquée sur une famille noire d'agriculteurs pendant la Grande Dépression. Pour sa prestation, elle est nominée aux Oscars en tant que Meilleur Actrice mais ne remporte pas la précieuse statuette. La décennie est caractérisée par un autre de ses plus grands succès : le téléfilm "The Autobiography of Miss Jane Pittman" (1974) où elle incarne le rôle-titre et pour lequel elle reçoit le prix de la Meilleure actrice aux Emmys. Plus récemment, Cicely Tyson apparaît dans "La Couleur des sentiments" (2011) ou encore la série "Murder" aux côtés de Viola Davis. Elle fait sa dernière apparition dans "Rupture fatale" (2020) de Tyler Perry. Concernant sa vie privée, elle partage la vie de l'illustre Miles Davis entre 1970 et 1988, faisant d'eux l'un des couples afros les plus en vue du monde. Tout au long de sa riche existence et ses sept décennies d'activité à Hollywood, l'actrice a veillé à interpréter des femmes afro-américaines fortes.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.