Christian Clavier promet des "seins nus" dans son prochain film

Christian Clavier promet des "seins nus" dans son prochain film©Agence, BestImage

Solène Filly, publié le 19 septembre

Invité sur RTL dans l'émission Laissez-vous tenter le 18 septembre 2019, l'acteur du Splendid a révélé que son nouveau projet, "Do you do you Saint-Tropez", se déroulerait dans les années 1970, une "époque de légèreté".

Celui qui sera de retour dans les salles obscures pour Noël avec Michaël Youn et Ramzy Bedia dans un film inspiré par Rendez-vous en terre inconnue planche en ce moment sur une nouvelle comédie. Baptisée "Do you do you Saint-Tropez", elle verra Christian Clavier donner à nouveau la réplique à Gérard Depardieu, mais aussi, pour la première fois, à Benoît Poelvoorde. "C'est un régal pur parce que c'est un génie comique", a-t-il ainsi confié au micro de RTL ce mercredi 18 septembre, avant d'ajouter qu'à ce trio de choc, s'ajoute aussi une belle ribambelle d'acteurs : Jérôme Commandeur, Virginie Hocq, Vincent Desagnat, Rossy de Palma mais aussi Thierry Lhermitte.

Un film qui a "du style"

C'est d'ailleurs avec un autre vieil ami que l'acteur a imaginé le scénario de ce film puisqu'il le co-signe avec Jean-Marie Poiré, à qui l'on doit la saga Les Visiteurs : "On renoue avec tout ce que j'ai toujours aimé moi, mes camarades du Splendid, et après avec Les Visiteurs, c'est-à-dire le cinéma grand public : avec des gags, avec des situations, des dialogues."

Si l'on savait déjà que "Do you do you Saint-Tropez" était une comédie policière, Christian Clavier a profité de son passage sur RTL pour en dévoiler plus sur l'esprit de ce film, dont le flic en charge de l'enquête est un "incapable" : "(Il) se passe en 1970, donc il a du style, donc il a de la gueule."

Et de conclure : "Il y a des jeunes femmes absolument ravissantes. Tout ça est seins nus, tout ça est dans une époque de légèreté, de gaieté, de Saint-Tropez, de Brigitte Bardot, des Gipsy Kings qui commençaient, de la musique des yéyé, tout le monde était en couleur."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.