Charlotte Gainsbourg évoque l'exigence d'Yvan Attal en tournage

Charlotte Gainsbourg évoque l'exigence d'Yvan Attal en tournage©Marechal Aurore - Charlotte Gainsbourg lors de l'avant-première de "Sundown" lors du Festival de Venise, le 5 septembre 2021., Abaca

, publié le 15 novembre

Alors qu'elle sera à l'affiche des "Choses humaines", réalisé par Yvan Attal, le 1er décembre prochain, Charlotte Gainsbourg a accordé une nouvelle interview à Madame Figaro. Au cours de l'entretien, publié le 11 novembre 2021, l'actrice a discuté du fait de tourner sous la direction de son compagnon, une expérience qui ne semble pas toujours des plus faciles.

Au cinéma comme dans la vie, c'est une affaire qui roule entre Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal. En couple depuis 1991, les deux artistes ont souvent tournés ensemble, le plus souvent dans des films réalisés par Yvan Attal. Dans leur nouvel opus, "Les choses humaines", le cinéma est encore une fois une affaire de famille puisque la comédienne joue ici aux côtés de leur fils, Ben Attal, déjà présent dans le film précédent du réalisateur, "Mon chien stupide" (2019).

"Je reste très vulnérable sur un plateau, alors je me braque"

Pourtant, et malgré leurs nombreuses collaborations, la fille de Jane Birkin avoue que même si travailler sous la houlette de son compagnon peut avoir du bon, ce n'est pas toujours de tout repos ; un constat qu'elle attribue au caractère "très exigeant" d'Yvan Attal : "C'est génial, mais il est... direct. Même si je fais ce métier depuis longtemps, je reste très vulnérable sur un plateau, alors je me braque." Elle poursuit en expliquant que ce manque de sérénité en plateau est loin d'être une nouveauté : "On n'a pas encore trouvé une manière paisible de travailler ensemble. Ou peut-être qu'il s'agit d'un mode de fonctionnement... ."

Également présent lors de l'interview, Yvan Attal admet pour sa part être "parfois très impatient" et "ne pas toujours mettre les formes". Néanmoins, et malgré ces quelques accrochages de rigueur, on peut en être sûr : ces deux-là n'en sont certainement pas à leur dernière collaboration.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.