Ces grands rôles refusés par Burt Reynolds

Ces grands rôles refusés par Burt Reynolds©Khayat Nicolas, Abaca
A lire aussi

Émilie Nougué, publié le 7 septembre

L'acteur américain s'est éteint ce 6 septembre 2018 à 82 ans. Célèbre pour ses prestations dans "Délivrance" ou "Cours après moi shérif", il était aussi connu pour avoir refusé certains des rôles les plus mémorables du septième art.

Burt Reynolds n'avait pas peur de dire non. Après avoir obtenu une reconnaissance internationale en 1972 grâce à "Délivrance" de John Boorman, il s'est vu proposer plusieurs rôles qui auraient pu continuer de booster sa carrière, mais a choisi de décliner les offres. Ainsi, il aurait pu être Han Solo dans le tout premier "Star Wars". Mais trouvant le scénario trop "enfantin", il a laissé sa place à Harrison Ford. Une décision qu'il a avoué regretter des années plus tard.

Mauvais choix

L'acteur a également affirmé à la presse qu'on lui avait proposé le rôle de James Bond après le départ de Sean Connery. "Dans ma stupidité, j'ai dit : 'un Américain ne peut pas jouer James Bond, ce doit être un Anglais'", avait-il indiqué en 2015 à Business Insider, ajoutant qu'il pensait là encore, avec le recul, avoir fait un mauvais choix. Mais ce n'est pas tout, celui qui a joué dans "Boogie Nights" en 1997 avec Mark Wahlberg a aussi refusé de jouer l'homme d'affaires de "Pretty Woman", et d'intégrer les castings de "Tendres passions" et "Magnolia".

Par ailleurs, il a failli incarner Michael Corleone dans "Le Parrain". Mais cette fois, c'est à cause de Marlon Brando, qui avait menacé de quitter le film si Burt Reynolds était choisi, que ce rôle lui est passé sous le nez pour être finalement donné à Al Pacino.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.