Ces 3 fois où John Travolta a enflammé la piste de danse

Ces 3 fois où John Travolta a enflammé la piste de danse©Rex Features - Olivia Newton-John et John Travolta dans "Grease" (1978) de Randal Kleiser., Sipa

, publié le 29 avril

C'est à partir de performances dans des rôles très physiques que la légende John Travolta s'est forgée. La Journée Mondiale de la Danse, jeudi 29 avril 2021, est le prétexte idéal pour revenir sur ces scènes d'anthologie qui font plaisir aux yeux comme aux oreilles.

"Grease" (1978) de Randal Kleiser

"You're the one that I want / You are the one I want / Oh oh oh honey" ! Dans les années 1970, personne n'a échappé à la folie "Grease". Qu'ils prennent partie pour les T-Birds, le clan de Danny Zuko, ou pour les Pink Ladies, le gang rosé de Sandy Olsson, tous les spectateurs ont été pris de cette envie de claquer des doigts et de se déhancher en écoutant les tubes de cette comédie musicale iconique. Inoubliable, le couple formé par John Travolta et Olivia Newton-John y enchaîne les numéros chorégraphiés et chantés. Avec son blouson en cuir, sa banane hissée sur la tête et sa facilité à passer du hand jive au rock, l'acteur survolté a tout du King. "The one that I neeeeeed oh yes indee-ee-heed" !

"Pulp Fiction" (1994) de Quentin Tarantino

Après avoir dégusté un milk-shake avec Vincent Vega, Mia Wallace s'élance sur la piste de danse pour un concours de twist dans lequel est entraîné son "chaperon". La femme du gangster Marsellus et son complice ont tourné l'une des scènes de danse les plus mythiques de l'histoire du cinéma. En costard et queue de cheval, John Travolta fait face à la ténébreuse Uma Thurman, vêtue d'une chemise blanche et d'un carré court noir. À l'occasion des vingt ans de la sortie du film en 2013, le comédien avait confié à Vanity Fair les secrets de cette séquence : "Quentin voulait un twist. Je lui ai dit : 'Écoute, à 8 ans, j'ai gagné un concours de twist, j'en connais toutes les versions. Mais à mon avis, tu devrais ajouter d'autres danses populaires de l'époque.' Alors il m'a demandé : 'De quelles danses tu parles ?' Je lui ai répondu qu'il y avait le batusi, le hitchhiker, le swim et le twist. Je lui ai fait une démonstration et il les a toutes aimées. Donc je lui ai dit: Je vais les apprendre à Uma et quand tu voudras qu'on change de pas, tu n'auras qu'à demander'."

"La Fièvre du samedi soir" (1977) de John Badham

Saturday Night Fever ! Dire que John Travolta doit toute sa carrière à un samedi noir enflammé. Véritable glorification de l'ère du disco, ce long-métrage met dans la lumière l'Italo-Américain qui ne la quittera plus jamais, multipliant dans la foulée d'autres succès. Le public garde en mémoire un homme avec le rythme dans la peau, se trémoussant sur les musiques des Bee Gees mais, avant de fouler le dancefloor, l'acteur a dû suivre des cours de danse pour apprendre à bouger sensuellement le bas de son corps et aussi perdre dix-huit kilos !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.