Cécile de France sera-t-elle dans la série dérivée de l'Auberge espagnole ?

Cécile de France sera-t-elle dans la série dérivée de l'Auberge espagnole ?©Boyer David -Cécile de France lors de l'avant-première des "Illusions perdues", Paris, le 4 octobre 2021., Abaca

, publié le 8 octobre

En pleine promotion pour la sortie des "Illusions perdues", Cécile de France a accordé une interview à Madame Figaro. Au cours de l'entretien, publié le 7 octobre 2021, l'actrice est revenue sur ses précédents rôles et s'est notamment exprimée sur la possibilité d'incarner à nouveau son personnage d'Isabelle dans la future série spin-off autour de "L'Auberge espagnole".

Bientôt à l'affiche d'une nouvelle adaptation des "Illusions perdues",Cécile de France est l'une des actrices les plus populaires du cinéma français. Dans le film de Xavier Giannoli, la comédienne incarne Louise de Bargeton, une femme qu'elle décrit comme "prisonnière de son mari et de son statut (...)." Il s'agit là d'un rôle aux antipodes de ceux habituellement incarnés par la Belge. "(...) Je joue souvent des personnages solides, indépendants quand, ici, sa survie dépend de sa docilité.", a-t-elle expliqué.

Découvrez "L'Auberge espagnole" sur la VOD d'Orange

"Je serai exigeante"

Parmi ces rôles de femmes solides et indépendantes, un personnage en particulier a contribué à forger la carrière de Cécile de France : celui d'Isabelle, qu'elle a incarné à trois reprises entre 2002 et 2013 dans "L'Auberge espagnole" et ses deux suites et qui lui a valu un César en 2006. Dans les trois films, réalisés par Cédric Klapisch, la comédienne incarnait la meilleure amie de Xavier (Romain Duris), un personnage lesbien dénué de stéréotypes, ce qui reste rare.

Alors qu'une série spin-off sur les enfants des personnages de la trilogie est actuellement en développement, la question d'une potentielle apparition de Cécile de France se pose. La comédienne répond : "Il est question d'un clin d'oeil. (...) Mais je serai exigeante, je suis attachée à mon personnage qui implique une grande responsabilité. Ce rôle a marqué la communauté lesbienne. Grâce à lui, certaines m'ont dit s'être permis d'être ce qu'elles étaient. Je ne veux pas décevoir."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.